"Il [cf. l'économiste] doit étudier le présent à la lumière du passé afin d'éclairer le futur" - John Maynard KEYNES

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"La communication d’entreprise est une rare petite période heureuse entre deux communications de crise " - Thierry ORSONI

"Beaucoup considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu le voit comme le cheval tirant la charrue" - Winston CHURCHILL

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"On attire l'ennemi par la perspective d'un avantage ; on l'écarte par la crainte d'un dommage. " - SUN TZU

"A long terme nous serons tous morts" - John Maynard KEYNES

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain" - Helmut SCHMIDT

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"Notre économie change jour après jour et, en ce sens, elle est toujours nouvelle" - Alan GREENSPAN

Citation Suivante

Analyses de l'économie

17/09/19 Comprendre la notion de "compétitivité"

En 3"30, cette vidéo présente la notion de compétitivité ainsi que les différents leviers sur lesquels il est possible d'agir afin de l'améliorer.



16/09/19 Schumpeter a prédit la fin du capitalisme

Passé à la postérité pour sa mise en lumière du processus de « destruction créatrice » à l’origine de la croissance économique, l’économiste autrichien Joseph Schumpeter a été rendu très pessimiste par l’histoire européenne des années 1930. A l’instar d’autres commentateurs très intelligents de la vie économique de son époque, il en est venu à voir dans la stagnation la perspective naturelle du capitalisme. Constatant en effet que la concurrence a tendance à s'autodétruire, il pense l'apparition des monopoles comme le moyen de prolonger la dynamique de l'entrepreneur. En conséquence de quoi il prédit dans Capitalisme, socialisme et démocratie (1942) l'avènement de l'économie planifiée, l'entrepreneur étant appelé à être supplanté par le planificateur comme élément moteur de la société. Par Romain Treffel.

Schumpeter

Lire la suite >

13/09/19 Rwanda : autopsie d’une désinformation

Le génocide rwandais de 1994 a été utilisé dans un mouvement de désinformation contre la France pour la chasser de la région des Grands Lacs. La désinformation autour de l’intervention française est un modèle de propagande et un bon exemple du rôle de l’information et de la désinformation dans les guerres que se livrent les États, notamment la guerre économique. Les guerres coloniales et d’indépendance nous avaient habitués à la désinformation contre la puissance coloniale en faveur des groupes politiques qui tentaient de prendre le pouvoir. Les nouvelles formes de désinformation se font cette fois-ci au bénéfice d’États tiers. Comprendre son ressort est nécessaire pour mener des politiques de contre-insurrection d’information face à ces politiques de déstabilisation.

Drapeau Rwanda

Par Jean-Baptiste Noé, IdL

Lire la suite >

12/09/19 Ces locomotives discrètes et méconnues de l'économie française

La croissance de la France ne se limite pas au succès du luxe, de l’aéronautique, de la pharmacie, ou de l’hôtellerie-restauration. On trouve également en France de magnifiques réussites sectorielles, moins visibles, qui élargissent l’éventail de nos points forts et livrent une image moins sclérosée de notre tissu productif.

11/09/19 Hayek et l'éducation nationale

L'article ci-dessous a été rédigé par Alexandre Delaigue.

Hayek & école

Lire la suite >

10/09/19 Comprendre la courbe d'expérience

Plus la production cumulée au cours du temps est importante, plus les coûts de production d’une entreprise donnée diminuent. C’est ce que nous enseigne la courbe d’expérience, une notion généralement attribuée au Boston Consulting Group mais dont l’intuition remonte en vérité à 1936.

Lire la suite >

09/09/19 Sérendipité VS Zemblanité

Terme inventé par le romancier anglais du XVIIIe siècle Horace Walpole, la sérendipité désigne la capacité à découvrir sans chercher à découvrir. En économie, le concept sert à expliquer les innovations fortuites, qui sont en réalité extrêmement nombreuses. Par Romain Treffel.

Sérendipité

Lire la suite >

06/09/19 Corée du Nord, le retour du fou ?

Difficile de voir clairement ce qui se passe en Corée du Nord et si les rodomontades du chef de ce pays sont sérieuses ou sont seulement des provocations sans lendemain. J’écris ces quelques idées le 11 septembre 2017, sachant que les événements peuvent se précipiter.

Drapeau Corée du Nord

Par Jean-Baptiste Noé, IdL

Lire la suite >

05/09/19 L'industrie automobile mondiale

De profondes mutations affectent l’industrie automobile mondiale selon la dernière étude de Xerfi Global. En effet, plusieurs tendances fortes se dessinent suite au développement des véhicules autonomes et connectés :

04/09/19 Richard Thaler, un prix nobel d'économie mal élevé

Richard Thaler est un économiste atypique. Il sait écrire et il est doté d'un solide sens de l'humour, deux caractéristiques pas forcément les plus répandues dans la profession. Si vous ne me croyez pas, lisez Nudge, son livre coécrit avec le juriste Cass Sunstein, mais surtout son autobiographie Misbehaving (difficile à traduire, mais qui signifie "celui qui ne se comporte pas bien"), qui ne devrait pas tarder à être traduit en français, effet nobel d'économie oblige. Mais sa principale qualité, si l'on en croit son ami Daniel Kahneman, Nobel d'économie, est la paresse. Thaler est de son propre aveu très paresseux, très lent pour finir d'écrire ses papiers, ce qui paradoxalement est un avantage : il ne travaille que sur des sujets suffisamment intéressants pour outrepasser sa paresse.

Richard Thaler

Par Alexandre Delaigue

Lire la suite >