"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"L'impôt tue l'impôt" - Arthur LAFFER

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

"Qui parle sème ; qui écoute récolte " - PYTHAGORE

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique" - Kenneth ARROW

"On ne peut devenir entrepreneur qu’en devenant auparavant débiteur. S’endetter appartient à l’essence de l’entreprise et n’a rien d’anormal" - Joseph SCHUMPETER

"Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le socialisme, les gens ont davantage de parkings " - Winston CHURCHILL

Citation Suivante

Les suites économiques de la Première Guerre mondiale

28 mai 2018

La Première Guerre mondiale prend fin en 1918 après quatre ans de guerre. Au-delà des implications politiques, sociales et monétaires nées du premier conflit mondial il convient de s'interroger sur les conséquences économiques globales. Sur le plan économique, les années 1920 représentent un intermède de stabilité et de prospérité relative avant la grande dépression issue de la crise de 1929. En revanche, les dettes contractées avant et pendant le conflit, ainsi que les termes du traité de Versailles auront des implications profondes, et même funestes à certains égards, quant à l'équilibre économique européen de l'immédiate après-guerre.

Description

Le bulletin économique analyse tout d'abord (1) les conséquences et les mécanismes sous-jacents liés aux réparations financières de guerres infligées à l'Allemagne, avant de s'intéresser (2) aux implications économiques, notamment en Europe centrale, en France et aux Etats-Unis.

Contacter L'Economiste pour vous abonner