"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation" - Thomas JEFFERSON

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"L'avarice commence où la pauvreté cesse. " - Honoré de BALZAC

"Le changement du monde n’est pas seulement création, progrès, il est d’abord et toujours décomposition, crise " - Alain TOURAINE

"Tous les hommes politiques appliquent sans le savoir les recommandations d’économistes souvent morts depuis longtemps et dont ils ignorent le nom " - John Maynard KEYNES

"Le plein-emploi ou même une situation voisine du plein-emploi est rare autant qu’éphémère" - John Maynard KEYNES

Citation Suivante

Idée clef de "La richesse des nations" d'Adam SMITH

18 mars 2015

La vidéo qui suit présente d'une manière particulièrement claire, concise et précise l'idée principale véhiculée dans l'ouvrage de référence intitulée "Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations" publié en 1776. Cet ouvrage est l'œuvre de l'économiste classique Adam Smith (1723-1790). Economiste et philosophe écossais, Adam Smith est à l'origine de l'école classique anglaise (qualifiée aussi d'optimiste) et l'un des pères de l'économie moderne et du libéralisme. Son idée la plus connue renvoie à l'expression imagée de la "Main Invisible" selon laquelle il existe un processus naturel par lequel la recherche par chacun de son intérêt personnel concourt à l'intérêt général.

 

Citation

Sylvain Fontan, « Idée clef de "La richesse des nations" d'Adam SMITH », analyse publiée sur «leconomiste.eu» le 26/03/2014.