"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" - Henry FORD

"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Je crains le jour où la technologie dépassera nos relations humaines. Le monde aura une génération d'idiots " - Albert EINSTEIN

"L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare " - Maurice BLONDEL

"Il ne peut y avoir de crise la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein " - Henry KISSINGER

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

Citation Suivante

Implication de la mondialisation sur les politiques économiques nationales

16 avril 2018

Dans sa version contemporaine, la mondialisation est un phénomène qui s'est fortement amplifié au cours des dernières décennies et qui s'impose comme une mécanique irréversible. L'interdépendance des pays qui en découle a des impacts forts sur les politiques économiques nationales qui ne peuvent plus se penser sans appréhender le reste du monde. En effet, l'efficacité des politiques conjoncturelles en est affectée et leur forme est appelée à évoluer.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) le concept de « mondialisation » et ses manifestations, ainsi que (2) la différence avec le concept de  « globalisation » et (3) les différentes politiques économiques existantes. Ensuite, (4) l'analyse s'attache à présenter l'efficacité des politiques économiques dans un cadre mondialisé, selon qu'il s'agit des politiques monétaires ou budgétaires, et selon les régimes de changes envisagés. Puis, (5) le bulletin économique souligne les impossibilités et les arbitrages des politiques économiques. Enfin, (6) l'analyse mets en évidence les interdépendances, positives ou négatives, des économies; ainsi que les problématiques en matière de coordination des politiques économiques.

Contacter L'Economiste pour vous abonner