"En période de mobilité économique, la souplesse est une condition vitale du plein emploi" - Alfred SAUVY

"Un Economiste peut commettre deux erreurs, la première consiste à ne pas calculer et la seconde à croire en ce qu’il a calculé" - Michal KALECKI

"La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé" - Alan GREENSPAN

"A long terme nous serons tous morts" - John Maynard KEYNES

"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain" - Helmut SCHMIDT

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

Citation Suivante

Analyses de l'économie

10/12/19 L'élaboration du budget des communes

La vidéo suivante présente rapidement les clefs de compréhension pour appréhender l'élaboration d'un budget communal en France.



09/12/19 Qui a lu la richesse des nations ?

Les Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations (1776) constituent l’ouvrage le plus célèbre d’Adam Smith. Considéré comme le premier livre moderne d’économie, celui-ci est étudié dans tout manuel d’économie qui se respecte et il est régulièrement cité dans les dissertations. Pourtant, il est une plaisanterie chère aux économistes : l’homme qui a lu (entièrement) La richesse des nations, disent-ils, n’est pas encore né ! Par Romain Treffel.

Richesse des nations

Lire la suite >

06/12/19 La nouvelle route de la soie

La route de la soie fait rêver, parce qu’elle se rapporte aux échanges entre l’Orient et l’Europe, parce qu’elle touche une matière, la soie, qui se réfère au luxe et à la rareté, parce qu’elle véhicule une idée d’ailleurs, d’échanges, de découvertes, avec ses paysages majestueux et ses caravansérails. C’est donc assez naturellement que la Chine a repris cette dénomination pour évoquer les nouvelles routes de la soie dont elle veut faire un instrument de sa puissance. Par Jean-Baptiste Noé.

Lire la suite >

05/12/19 René Girard, le mythe et le sacrifice dans l'Histoire

René Girard est l’un des grands intellectuels du XXsiècle, hélas trop peu connu en France. Bien que né en Avignon, il a fait toute sa carrière aux États-Unis, d’où ce silence dans l’université française. S’opposant au marxisme, il ne pouvait pas plaire aux chrétiens progressistes des années 1960-1980. Chrétien lui-même, il ne pouvait que déplaire aux marxistes qui tenaient alors l’université et les publications. Et c’est ainsi que l’on passe à côté de l’un des plus grands penseurs du siècle dernier. Dans un précédent article, j’ai évoqué en quoi sa pensée permettait de comprendre la géopolitique et les relations internationales. Ici, c’est un autre aspect de son œuvre que je souhaite aborder, l’élément fondamental, celui du rapport entre le mythe et le sacrifice. Par Jean-Baptiste Noé.

Lire la suite >

03/12/19 Comprendre la notion de "la protection sociale"

La vidéo suivante présente rapidement les objectifs, le fonctionnement et le financement de la protection sociale en France.



02/12/19 La TVA est une invention française

En France, une loi d’avril 1954 a supprimé la taxe à la production qui existait jusqu'alors et l’a remplacée par « une taxe sur la valeur ajoutée perçue sur les affaires ». L’inventeur de cette nouvelle taxe est un inspecteur des finances de 37 ans, Maurice Lauré, qui s’est inspiré d'une idée d'un homme d'affaires allemand, Wilhelm von Siemens, qui, dans les années 1920, voulait taxer la valeur « supplémentaire » d'une production. Par Romain Treffel.

TVA

Lire la suite >

29/11/19 Le pays de Cocagne

Bienvenue au pays de cocagne, qui n’est pas une utopie présente seulement dans les contes de Grimm ou les peintures de Peter Bruegel. Le pays de cocagne est en France, dans l’ancien pays du Lauragais, aujourd’hui divisé en quatre départements : Aude, Ariège, Haute-Garonne et Tarn. Il a la forme d’un triangle dont les pointes sont Toulouse, Albi et Carcassonne. Il est un espace de plaines et de plateaux entre les Pyrénées au sud, le Massif Central au nord, la Méditerranée et l’Atlantique. Le Lauragais est traversé par la Garonne et dispose de deux ports majeurs : Bordeaux et Bayonne. Cette disposition géographique est essentielle à la naissance et au développement du pays de cocagne. Par Jean-Baptiste Noé.

Lire la suite >

28/11/19 L'aéroport, entre ouvertures au monde et barrières


Si vous voyagez en avion, pour des motifs personnels ou professionnels, vous avez pu constater les enchaînements d’espace des aéroports internationaux. D’un côté il y a la promesse d’ouverture, d’accès au lointain et aux destinations plus ou moins folkloriques, de l’autre il y a les murs, les zones contrôlées et surveillées, interdites ou restreintes. L’aéroport est devenu un espace autonome, une ville enchâssée dans la ville et pourtant relié à la ville-mère, mais une zone qui se suffit à elle-même. C’est une belle image de la mondialisation : l’ailleurs est facilement accessible, mais les murs et les zones interdites sont partout. Par Jean-Baptiste Noé.

Lire la suite >

27/11/19 Faut-il créer une Nudge Unit en France ?

Le récent prix Nobel d'économie attribué à Richard Thaler n'a pas seulement permis à son éditeur français de remettre son livre en vente avec un nouveau bandeau "prix nobel". C'est aussi l'occasion de mettre les "nudge"(traduits en français, de manière un peu insatisfaisante, comme "coup de pouce") dans l'actualité.

L'idée de "nudge" est la suivante. Parce que nous sommes sujets à des "biais cognitifs" nous n'agissons pas toujours comme nous le souhaiterions. Il s'agit alors d'orienter les comportements individuels en modifiant "l'architecture des choix" c'est à dire en agissant sur le contexte dans lequel les gens prennent leurs décisions. C'est moins complexe que ce que cette définition pleine de jargon suggère. Par exemple, je souhaiterai manger équilibré, mais à la cantine frites et dessert sucrés me tentent à chaque fois. Je pourrai certes essayer de contrôler mes appétits mais modifier "l'architecture des choix" - par exemple en mettant en évidence les fruits et les légumes, et en plaçant les desserts plus sucrés à l'arrière de l'étal, pourrait me faciliter la tâche. Par Alexandre Delaigue.

Lire la suite >

26/11/19 Qu'est-ce qu'une crise de change ?

Euro, Dollar, Yen ou encore Couronne suédoise : toutes ces devises transitent sur le marché des changes. Mais qu’est-ce que le marché des changes ? Pour quelles raisons une devise peut-elle perdre de la valeur ? Et quelles sont les conséquences sur l’économie d’un pays ?