"La seule fonction de la prévision économique, c’est de rendre l’astrologie respectable " - GALBRAITH

"Le changement du monde n’est pas seulement création, progrès, il est d’abord et toujours décomposition, crise " - Alain TOURAINE

"La communication d’entreprise est une rare petite période heureuse entre deux communications de crise " - Thierry ORSONI

"C'est en poussant à bout le mouvement économique que le prolétariat s'affranchira et deviendra l'humanité" - Jean JAURES

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"N'acceptez ni les vérités d'évidence, ni les illusions dangereuses" - Maurice ALLAIS

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

16/07/18 Égypte : le sphinx au pied d’argile

L’Égypte a toujours été un pivot stratégique du Moyen-Orient, de par sa situation géographique, entre le Maghreb et le Machrek, et sa profondeur historique. Ce pays riche des pharaons, d’Alexandre le Grand, des Ptolémée et des Pères de l’Église a longtemps été la région la plus riche et la plus développée de l’Empire romain. Le basculement de ce pays dans l’islamisme serait un grave danger pour l’ensemble de la Méditerranée et pour l’Europe. Le pire n’est jamais certain, mais la population est en train d’être imprégnée par l’idéologie islamiste dont les groupes sont financés par l’Arabie Saoudite. Surtout, l’Égypte a longtemps été le moteur intellectuel et politique du monde arabe, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

C’est en 642 qu’Alexandrie est prise par les Arabes. Sa population a ouvert les portes à l’envahisseur afin de se débarrasser de la tutelle de l’Empire byzantin. Un empire honni et dont la rivalité entre Byzance et Alexandrie a structuré l’histoire de la romanité orientale. Un envahisseur en a chassé un autre, sauf que le premier était lointain alors que le nouveau est proche. Chrétiens et musulmans cohabitent à peu près, les premiers représentant au moins 50% de la population jusqu’au XIIIsiècle. Ce que l’on appelle aujourd’hui les Coptes sont les héritiers des Égyptiens d’origine. Ils sont quasiment tous chrétiens, certains se rattachant à Rome, d’autres étant inclus dans des églises propres depuis la rupture du concile de Chalcédoine (451). Les Coptes sont aujourd’hui environ 15% de la population du pays.

Drapeau Egypte

Par Jean-Baptiste Noé

Lire la suite >

13/07/18 Patrimoine des Français : des tendances lourdes difficiles à modifier..

C’est l’un des objectifs fiscaux d’Emmanuel Macron. Flécher l’épargne des ménages vers les supports censés favoriser les investissements dans l’économie réelle. Quelques-uns ont essayé avant lui, tous ont échoué. Le constat est pourtant le bon, le patrimoine des Français penche nettement du côté de la pierre : sur 100 euros de patrimoine brut, 55 euros viennent de l’immobilier au sens large, c’est-à-dire constructions et terrains, contre 40 pour les actifs financiers. Le reliquat de 5 euros est constitué d’autres actifs non-financiers.

12/07/18 L'effet Streisand : de l'information cachée à sa diffusion massive

En 2003, un photographe participe à un projet environnemental californien visant à observer l’érosion de la côte en prenant plus de 10 000 photos aériennes et en les déposant sur un site Internet dédié. Rien de bien extraordinaire jusque-là… Toutefois, sur l’une des photographies, apparaît, de manière fortuite, la maison de Barbra Streisand. En découvrant cela, la chanteuse engage alors une procédure judiciaire afin d’obtenir le retrait de la photo du site Internet. L'effet obtenu sera différent de celui recherché...

11/07/18 Etude sur les compétences techniques des décideurs politiques

La question de la compétence des décideurs politiques est un débat récurrent, notamment dans les domaines liés à l'économie, et à fortiori en période de crise. L'idée sous-jacente est que des gouvernants incompétents ont une propension plus forte à prendre de mauvaises décisions. En prenant ces mauvaises décisions, ils auraient engendré la crise, ou en tout cas l'auraient favorisée ou aggravée, et ils seraient maintenant incapables d'y mettre un terme du fait de leur incompétence. Une étude américaine (voir l'étude) essaye de mettre en relation compétences techniques et niveau de responsabilité. Si l'étude ne permet pas d'identifier un effet de cause à effet entre compétence et résultats, il en ressort néanmoins un certain nombre de conclusions intéressantes.

Lire la suite >

10/07/18 La fabuleuse Histoire du Dollar

La vidéo qui suit présente l'Histoire du dollar depuis sa genèse jusqu'à nos jours, en passant par les différentes crises traversées par cette devise ainsi que ses évolutions. Le documentaire analyse également de manière très accessible le fonctionnement du dollar et sa création pratique, ainsi que son importance dans le système monétaire et financier international, passé et actuel.

Deux citations permettent d'introduire ce documentaire :

- John Connaly, Secrétaire au Trésor américain sous la Présidence Nixon : "Le dollar c'est notre monnaie mais c'est votre problème"

- Le Général De Gaulle, qui dénonçait "Le privilège exorbitant du dollar".

Même si ce documentaire passe sous silence des points importants, notamment quant aux enjeux et risques liés à la création monétaire et par rapport à ce qu'il convient désormais d'appeler "la guerre des changes", il n'en demeure pas moins qu'il revêt un intérêt tout particulier dans la période actuelle où les grandes banques centrales utilisent l'outil de politique monétaire dans une ampleur encore jamais inégalée dans l'Histoire.