"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple" - Victor HUGO

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"Le changement du monde n’est pas seulement création, progrès, il est d’abord et toujours décomposition, crise " - Alain TOURAINE

"Pour être valable toute théorie, quelle qu'elle soit, doit être confirmée, tant dans ses hypothèses que dans ses conséquences, par les données de l'observation" - Maurice ALLAIS

"Il [cf. l'économiste] doit étudier le présent à la lumière du passé afin d'éclairer le futur" - John Maynard KEYNES

"La machine a jusqu’ici créé, directement ou indirectement, beaucoup plus d’emplois qu’elle n’en a supprimés" - Alfred SAUVY

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

30/05/19 Agroalimentaire : le fiasco français

Lactalis qui tombe de son piédestal, c’est un peu à l’image de la filière alimentaire française qui perd pied. L’évolution du solde des échanges extérieurs rend parfaitement compte de l’ampleur de cette descente aux enfers.

Excédentaire à la fin des années 90, il plonge sous la ligne de flottaison à partir de 2006 sous l’impact d’une double offensive. La première, allemande, dans la viande au milieu des années 2000. Des concurrents très déterminés qui ont usé et abusé de la directive de 1996 sur les "travailleurs détachés" pour faire chuter leur coût du travail et évincer les producteurs français.

29/05/19 Le Sahara, un désert aux nombreux enjeux

Méfions-nous des déserts, ils sont loin d’être vides et inutiles. Le Sahara est d’un grand enjeu stratégique pour la France et l’Europe. C’est une zone habitée, où sont présentes de nombreuses ressources, et par où transitent les djihadistes, les migrants et les trafics. Une zone qui risque la déstabilisation à cause de la faiblesse de ses États (Algérie, Libye, Mali…) et de l’activité terroriste. Or le Sahara est à notre porte, de l’autre côté de la Méditerranée, et sa déstabilisation causerait celle de l’Europe tout entière. Par Jean-Baptiste Noé, IdL.

Géopo Sahara

Lire la suite >

28/05/19 Le statut juridique d'une entreprise en France

La vidéo ci-dessus apporte des éléments de compréhension et de réflexion quant au statut juridique d'une entreprise. En effet, Auto-entreprise, SARL, SAS, SA... Le choix du statut juridique est une étape importante de la création d'une entreprise. Comment choisir le statut le plus adapté à son projet ?

Lire la suite >

27/05/19 Proudhon banquier

L’enfant terrible du socialisme français, Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865), est connu comme l’auteur du fameux slogan anarchiste « La propriété, c’est le vol ! » lancé dans son pamphlet Qu’est-ce que la propriété ?, ainsi que pour son opposition à Marx. Il est moins connu comme partisan fondateur du mutuellisme, une théorie économique qui prône un échange basé sur la confiance et l’égalité des deux parties, chacune cherchant le juste prix pour elle-même mais aussi pour l’autre. C’est dans le cadre de cette philosophie que l’essayiste décide de se faire banquier, en entendant profiter de la situation économique difficile de la deuxième République pour initier son idée révolutionnaire. Ainsi, le journal Le représentant du Peuple publie sous son nom le projet de constitution de la Banque d’échange. 

Proudhon banquier

Lire la suite >

24/05/19 Qu’est-ce que le choc des civilisations ?

Le livre de Samuel Huntington Le choc des civilisations (1996) est paru depuis vingt ans et il continue d’alimenter la réflexion. Généralement, le titre est cité pour être aussitôt démenti : « Il n’y a pas de choc de civilisation » s’exclame-t-on alors. Choc des civilisations, tonner contre, aurait pu dire Flaubert dans son Dictionnaire des idées reçues. Or la pensée de Samuel Huntington (1927-2008) est autrement plus complexe que ce titre slogan. Avant de réfuter l’ouvrage, comme le font certains, il convient d’abord de le lire et d’analyser la réflexion d’Huntington.

Choc des civilisations

Par Jean-Baptiste Noé, IdL

Lire la suite >