"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise " - Jean MONNET

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"Il y a lieu d’adopter la stabilité du niveau des prix comme, à la fois, but de la politique monétaire, guide et critère de réussite" - Milton FRIEDMAN

"Un économiste est quelqu’un qui expose l’évidence en termes incompréhensibles" - Alfred KNOPFT

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"La guerre n'est que la simple continuation de la politique par d'autres moyens" - Carl VON CLAUSEWITZ

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

06/03/20 Les cartes sont l’intelligence du monde

Au fondement de la géopolitique, il y a la carte. Il s’agit essentiellement de savoir lire un paysage, à quelque échelle que ce soit. La géopolitique doit apprendre à voir, ce qui suppose que l’on s’appuie sur des cartes sûres et fiables. La tentation des régimes politiques est souvent très forte pour falsifier les cartes et les modifier. Parfois, un simple changement d’échelle suffit, ou bien le tracé d’une frontière qui ne suit pas le tracé habituel ou encore le choix des couleurs. Aucune carte n’est neutre ; toute carte est langage et elle apprend autant sur le phénomène qu’elle manifeste que sur la pensée de celui qui l’a réalisée.

Cartes

Par Jean-Baptiste Noé.

Lire la suite >

05/03/20 Les GAFA, riches à milliards, pauvres en emplois

Début 2017, la capitalisation boursière des GAFA (c’est-à-dire de Google, Apple, Facebook, et Amazon) dépassait les 2000 milliards d’euros. C’est plus que l’ensemble du CAC 40 (1500 milliards). Leur valorisation équivaut au PIB de la France.

04/03/20 Alphabétisation financière

Un américain sur trois ne répond pas correctement à cette question : et vous ?

Tous les jours, les agents économiques (= vous et moi) prennent des décisions complexes en ce qui concerne la gestion de leur budget, leurs décisions d'investissements, le choix entre consommation et épargne... La situation de chacun est unique, mais le but final est pourtant commun : maximiser son bien-être, ce que l'on appelle l'utilité en économie. Un individu rationnel et bien informé réussira à faire cela à peu près correctement. Par exemple, il aura tendance à dépenser moins que son revenu lors de sa vie professionnelle pour avoir une épargne disponible lors de sa retraite. Mais en réalité, les individus sont-ils réellement rationnels et bien informés ? Par Captain Economics.

Alphabétisation financière

Lire la suite >

03/03/20 Cette 6ème force de la concurrence répudiée par Michael Porter : l'Etat

Vous connaissez probablement le modèle des cinq forces de la concurrence, qui est très certainement l’un des modèles les plus connus en stratégie d’entreprise. Il a été élaboré au début des années 1980 par Michael Porter, professeur à la Harvard Business School.

Pour aller plus loin

Sylvain Fontan, « Le capitalisme de connivence », bulletin économique publié sur «leconomiste.eu» le 02/05/2016.

 

02/03/20 Keynes pamphlétaire contre le Traité de Versailles

Dans la foulée de sa participation à l’élaboration du Traité de Versailles, Keynes a rédigé Les conséquences économiques de la paix (1919), un texte d’une grande virulence à l’encontre du compromis ainsi que des acteurs des négociations : « Un règlement sans noblesse, sans moralité et sans intelligence », écrit l’économiste.

Traité de Versailles

Lire la suite >