"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé" - Alan GREENSPAN

"L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare " - Maurice BLONDEL

"Il ne peut y avoir de crise la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein " - Henry KISSINGER

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"Il est aussi absurde de parler de démocratie ou d'efficacité économique dans une société communiste que d'évoquer un capitalisme sans argent" - Alexandre ZINOVIEV

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

22/06/18 Comprendre la notion de "compétitivité"

En 3"30, cette vidéo présente la notion de compétitivité ainsi que les différents leviers sur lesquels il est possible d'agir afin de l'améliorer.



21/06/18 Paris dans les années 1920

Une fois n’est pas coutume, cette vidéo montrant le Paris des années 1920 n’a rien à voir avec l’économie (quoi que..).

20/06/18 Le délit d'initié du 11 Septembre 2001

De troublantes spéculations financières ont précédé la tragédie du 11 septembre 2001. 

11 Septembre 2001

Lire la suite >

19/06/18 Comprendre la notion de "pouvoir d'achat"

Cette vidéo explique en 3' le mode de calcul du pouvoir d'achat, son approche et ses limites. 



18/06/18 Des conflits militaires à la guerre économique

Bien qu'ancien, le concept de guerre économique devient progressivement une grille de lecture majeure d'appréhension des conflits internationaux. Auparavant, les désaccords territoriaux, politiques ou économiques, trouvaient leur dénouement dans la guerre militaire. Aujourd'hui, la guerre militaire n'est plus un instrument normal de gestion des conflits entre les grands Etats-nations. La géoéconomie vient ainsi compléter l'analyse géopolitique des rapports de force.

Plusieurs raisons expliquent l'évolution de la nature des conflits : du militaire vers l'économique. En effet, (1) les conflits armés sont devenus extrêmement coûteux, ce qui diminue leur intérêt, (2) avec les progrès technologiques (nucléaire, etc.), les conflits armés peuvent conduire à la destruction d'une partie non négligeable de l'humanité, voire sa totalité, et (3) dans une situation d'interdépendance économique accrue, l'intérêt national passe nécessairement par la prise en compte des effets transnationaux d'une action conflictuelle.

En d'autres termes, la volonté de pouvoir des Etats ne se traduit plus par des actions visant à étendre le territoire national, mais principalement par des actions cherchant à accroître sa puissance économique. Dans les faits, la guerre économique peut être multiforme et aller jusqu'à la perte volontaire de puissance économique à condition que le pays adverse subisse une perte économique supérieure, car dans ce cadre, sa puissance relative est améliorée.

L'analyse porte tout d'abord sur (1) les différentes grilles de lectures théoriques et idéologiques liant l'économie et la guerre. Ensuite, (2) la présentation de plusieurs guerres économiques ayant jalonné les dernières décennies permet de catégoriser les trois différents types de conflits économiques existants. Enfin, (3) il convient de présenter et d'analyser les principales stratégies sous-tendues par le concept de guerre économique.

 Guerre économique

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.