"Hélas! Qu'y a-t-il de certain dans ce monde, hormis la mort et l'impôt ?" - Benjamin FRANKLIN

"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

"La guerre n'est que la simple continuation de la politique par d'autres moyens" - Carl VON CLAUSEWITZ

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"Qui parle sème ; qui écoute récolte " - PYTHAGORE

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"La vérité n’est pas l’exactitude " - Octave MIRABEAU

"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"Le rituel de l’échange est le rituel majeur de la neutralisation de la violence " - Jacques ATTALI

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

10/10/18 Mussolini brûle la dette italienne

En 1928, Benito Mussolini brûle symboliquement la dette publique italienne sur la flamme de l’Autel de la Patrie à Rome : « J’estime que l’Etat, déclare-t-il, doit intervenir le moins possible. J’ai laissé conduire au cimetière bien des banques. J’ai préféré les laisser mourir que d’infliger au contribuable italien des charges de plus en plus lourdes pour sauver des imbéciles ou des voleurs ».

Mussolini dette italienne

Lire la suite >

09/10/18 Performance stratégique : oubliez la part de marché !

Cette vidéo explique pourquoi le calcul de la part de marché est très souvent imprécis, et pour quelles raisons il n'est pas toujours pertinent de mesurer la performance de son entreprise avec cet indicateur.

08/10/18 Comment améliorer l'enseignement de l'économie?

J'ai participé aux journées de l'économie à une table ronde consacrée à l'enseignement de l'économie. Vous pouvez voir la table ronde sur ce lien (vidéo). Voici par ailleurs un texte résumant quelques points sur le sujet, comme point de départ de la discussion.

Enseignement éco

Par Alexandre Delaigue

Lire la suite >

05/10/18 Le marché de la billetterie à l’horizon 2020

Les vents sont favorables au marché français de la billetterie selon la dernière étude de Xerfi France. D’abord, le spectacle vivant, et en particulier les concerts, reste toujours très apprécié du grand public. Ensuite, les rencontres sportives, les parcs d’attraction mais aussi les musées et expositions font preuve d’une bonne dynamique. Dans ces conditions, notre indicateur de fréquentation des lieux de spectacle et de divertissement confirmera sa croissance d’ici 2020. Une évolution qui profitera en premier lieu aux grandes plateformes de distribution en ligne dont l’activité est plus étroitement liée aux ventes de billets. Mais pour conserver leur statut d’interlocuteurs privilégiés de leurs clients dans la mise en place des stratégies de marketing digital, les acteurs de la billetterie vont devoir redoubler d’efforts.

04/10/18 Les trois techniques de dissuasion stratégique

Tout comme la nature a horreur du vide, les entreprises ont horreur de la concurrence. En effet, la concurrence tire les prix vers le bas, entame les marges et érode les positions acquises. Dès lors, comment échapper à la concurrence ? Pour cela, il existe trois techniques de dissuasion stratégique.