"Il est aussi absurde de parler de démocratie ou d'efficacité économique dans une société communiste que d'évoquer un capitalisme sans argent" - Alexandre ZINOVIEV

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

"Un problème politique est un problème économique sans solution" - Georges ELGOZY

"Un économiste est quelqu'un qui voit fonctionner les choses en pratique et se demande si elles pourraient fonctionner en théorie" - Stephen M. GOLDFELD

"On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment " - Cardinal de REITZ

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

"On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple" - Victor HUGO

Citation Suivante

Analyses de l'économie

13/03/14 Film "Braddock - America"

Mercredi 12 Mars 2014 est sorti en salle le film documentaire intitulé "Braddock". Le film aborde le sort d'une ville du Nord-est des Etats-Unis appelée Braddock suite à sa désindustrialisation. En effet, cette ville était un bastion historique de la sidérurgie américaine d'où elle tirait sa prospérité, avant de progressivement péricliter et d'être aujourd'hui emblématique d'un monde qui meurt et qui n'a pour partie pas anticipé la nécessité de se renouveler.

N'ayant pas la prétention d'être un expert de la chose cinématographique, à fortiori lorsqu'il s'agit d'un film documentaire, l'analyse suivante n'émettra pas d'avis sur cet aspect précis. Néanmoins, à titre professionnel, L'Economiste est tenté de souligner certains points et réflexions qui émergent lors du visionnage de ce film. 

Film Braddock _ www.leconomiste.eu

Lire la suite >

12/03/14 Risques liés à la situation en Ukraine et en Chine

L'économiste Thierry Apoteker, qui est l'un des meilleurs spécialistes français du risque-pays, livre dans une interview filmée son analyse des situations ukrainienne et en chinoise.

Lire la suite >

11/03/14 Les chiffres de la croissance économique en France

Selon l'INSEE (Institut Nationale de la Statistique et des Etudes Economiques), la croissance économique française pour 2013 s'élève à +0,3%. Supérieur à la majorité des prévisions (gouvernement, instituts de conjoncture), ce résultat est essentiellement dû à un quatrième trimestre 2013 meilleur qu'anticipé (+0,3%). Néanmoins, loin de pouvoir parler de reprise ou même de rebond, il s'agit toutefois d'un léger rattrapage qu'il convient d'analyser pour ce qu'il est et dans toute sa complexité.

Composantes du PIB de la France selon l'INSEE _ www.leconomiste.eu

Lire la suite >

04/03/14 Irving Fisher : théorie du capital et de l'intérêt

Irving Fisher (1867-1947) est un économiste américain. Il est notamment connu pour ses travaux sur la théorie du capital et de l'intérêt. Il étudia à l'université de Yale où il enseigna jusqu'à sa retraite en 1935. Il a initialement étudié les mathématiques et la physique, puis l'économie en obtenant un doctorat en 1891 sur le sujet intitulé "Recherches mathématiques appliquées à la théorie de la valeur et des prix" pour lequel il construisit spécifiquement une machine hydraulique pour simuler le mécanisme de détermination des prix. Pour l'anecdote, l'élaboration de son œuvre fut considérablement compliquée  par la contraction d'une tuberculose et le vol de sa serviette à l'intérieur de laquelle se trouvait la seule copie du manuscrit d'un de ses ouvrages de référence ("The Nature of Capital and Income") alors qu'il téléphonait d'une cabine téléphonique. Malgré ces difficultés il persévéra et il réécrit cet ouvrage, puis notamment "The rate of Interest" et "The Theory of Interest". Fisher expliquait que le revenu du capital est issu de deux facteurs, à savoir (1) l'impatience des consommateurs et (2) la productivité du travail.

FISHER Irving _ www.leconomiste.eu

Lire la suite >

24/02/14 Situation économique en Egypte

L'analyse macroéconomique de l'Egypte fait apparaître des équilibres fondamentaux qui se sont sensiblement améliorés jusqu'en 2008, avant de se dégrader sous l'effet de l'éclatement de la crise globale, et de faire ensuite émerger une situation d'ensemble très risquée depuis 2011 et les évènements politiques ayant émaillé le pays. L'Egypte doit maintenant composer avec un environnement économique très détérioré qui complexifie largement le pilotage de l'économie.

Egypte flag _ www.leconomiste.eu

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

19/02/14 Reprise économique différenciée parmi les grands pays d'Europe

Les indicateurs (consolidés ou avancés) de reprise économique en Europe se multiplient. Toutefois, il demeure de grandes disparités tant sur la nature que sur l'ampleur de cette reprise parmi les grandes économies européennes : Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Espagne.

Europe

Lire la suite >

10/02/14 Bilan économique mondial 2013

Malgré des craintes et des faiblesses persistantes, la reprise de l'activité économique mondiale s'est progressivement renforcée en 2013. Cependant, cette reprise est très inégalement répartie selon les zones géographiques. En ce qui concerne le chômage, il reste très élevé dans la plupart des pays développés, malgré là aussi des situations très différentes selon les pays. Les marchés financiers et des capitaux ont globalement connu une année très positive grâce notamment à des conditions de politique monétaire très accommodantes. Enfin, la reprise du commerce mondial, ainsi que celle des investissements directs étrangers reste conditionnée.

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

07/02/14 La réaction des marchés émergents après le "Tapering" de la banque centrale américaine

Un des meilleurs spécialistes français du risque-pays, Thierry Apoteker (chef économiste et PDG du groupe TAC), revient sur les conséquences pour les pays émergents de l'évolution de la politique monétaire aux Etats-Unis (le "Tapering"). Il constate que l'impact sur ces pays a été bien amorti et il donne plusieurs explications à cela. Enfin, il exprime ses "craintes" concernant certains pays émergents pour l'année 2014 (Turquie, Inde, Brésil et Indonésie) et souligne son appréciation positive du risque pour des pays tels que le Mexique ou les PECO (Pays d'Europe Centrale et Orientale). Interview d'autant plus intéressante à écouter à l'aune des évènements récents sur les marchés émergents.

Lire la suite >

06/02/14 Histoire de l'évolution de l'inflation en zone euro

L'histoire de la zone euro est relativement récente. Elle s'étend depuis la décision de sa création en 1991, en passant par son lancement officiel en 1999 et l'introduction de l'euro fiduciaire en 2002, et jusqu'à maintenant. L'évolution de l'inflation en zone euro durant cette période est marquée par six périodes distinctes. La mise en perspective de ces périodes permet de mieux comprendre les craintes déflationnistes auxquelles fait face actuellement la zone euro.

Histoire de l'inflation en zone euro _ leconomiste.eu

Lire la suite >

05/02/14 JAPON : l'histoire d'une déflation

Au cours des années 1980, le Japon s'est imposé comme une puissance économique mondiale de premier rang, faisant même dire que ce pays pouvait dépasser les Etats-Unis comme puissance économique dominante, ce qui a d'ailleurs donné naissance au phénomène du "Japan Bashing". Or, les années 1990 sont venues mettre un terme au "miracle japonais" pour enchaîner avec deux décennies "perdues" où progressivement une "déflation rampante" s'est installée, mettant ainsi au terme à l'irrésistible ascension de l'archipel Nippon, et dont le pays n'a toujours pas réussi à s'extirper. Loin d'avoir un simple intérêt historique, l'expérience japonaise est forte d'enseignements eu égard à la situation actuelle des prix en zone euro.

Evolution de l'inflation au Japon depuis 1990 _ leconomiste.eu

Lire la suite >