"Un économiste est quelqu'un qui voit fonctionner les choses en pratique et se demande si elles pourraient fonctionner en théorie" - Stephen M. GOLDFELD

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire. Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. " - Henry FORD

"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

"Il est aussi absurde de parler de démocratie ou d'efficacité économique dans une société communiste que d'évoquer un capitalisme sans argent" - Alexandre ZINOVIEV

Citation Suivante

Analyses de l'économie

24/09/13 Le décollage économique de la Mongolie grâce aux matières premières

L'économie mongole est en train de connaître un véritable boom économique grâce notamment à ses ressources minières et à sa proximité avec la Chine qui est un grand consommateur de matières premières. Le pays va connaître une croissance économique parmi les plus élevées de la planète. Dans ce cadre, et malgré de profondes fragilités structurelles, le pays pourrait devenir un acteur énergétique incontournable et connaître un destin comparable à celui du Qatar ou du Kazakhstan.

Evolution du taux de croissance économique en Mongolie depuis 2000

Lire la suite >

19/09/13 Droits de mutation et plafonnement des loyers en France

En France, la politique du logement doit composer avec des prix de l'immobilier élevés, un manque chronique de surfaces disponibles, de nombreuses normes réglementaires, une demande accrue et une offre contrainte. Malgré ces données de base, le gouvernement en place va probablement augmenter la taxe sur les droits de mutations et va continuer sa politique de plafonnement des loyers. Les conséquences de ces mesures politiques s'avèrent négatives au niveau économique.

Plafonnement des loyers et droits de mutations en France

Lire la suite >

18/09/13 Explosion et chute des cours de l'or

Après une très forte augmentation des cours de l'or en l'espace de 10 ans, atteignant ainsi un record historique, la tendance s'est interrompue avant de chuter très fortement depuis le début 2013. Les raisons de la chute sont multiples mais elles tiennent notamment à l'absence d'inflation et à la recherche de rendement plus intéressant sur d'autres actifs.

Evolution du cours de l'or depuis 1990

Lire la suite >

17/09/13 Dynamique du marché immobilier français

Le marché immobilier français a très fortement augmenté au cours des années 2000 au niveau de l'évolution des prix. Si les éléments constitutifs d'une bulle immobilière sont présents sur le marché français, il semble également que la situation ne soit pas totalement comparable avec ce qui avait prévalu dans certains pays avant l'éclatement de la crise globale. Enfin, plusieurs raisons conjoncturelles et structurelles expliquent pourquoi le marché français de l'immobilier résiste malgré un environnement peu favorable.

Marché immobilier FR

Lire la suite >

16/09/13 Robert BOYER : Théorie de la régulation

Né en 1943, Rober BOYER est un économiste français. Il est un des membres majeurs de l'Ecole de la régulation avec entre autres Michel AGLIETTA et ou encore Yves SAILLARD. Il est notamment directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'EHESS. Les travaux de R.BOYER sont considérés comme hétérodoxes dans le sens où ils s'opposent aux courants de pensées dominants en économie (orthodoxie). Les approches en termes de régulation font de la croissance et des crises, de leur variabilité dans le temps et dans l'espace une question centrale de l'analyse économique, et rattachent ces phénomènes aux institutions sociales en vigueur.

BOYER Robert

Lire la suite >

12/09/13 Les engagements budgétaires français sur la scène européenne

Le 29 Mai dernier, la Commission Européenne accordait un délai de deux ans à la France pour atteindre son objectif de réduction du déficit public. En contrepartie de ce délai, la France s'est engagée à lancer plusieurs réformes structurelles selon un calendrier prédéterminé dont la première échéance est le 1er Octobre 2013. Dans ce cadre, il convient de revenir sur l'ensemble de ces éléments.

Prévisions de déficit public et de croissance en France

Lire la suite >

11/09/13 Portugal : entre crise politique et crise économique

Suite à des tensions politiques apparues début juillet, Le Portugal a dû faire face à une vague de défiance sur les marchés financiers. Dans la foulée, les bourses européennes ont chuté faisant ainsi craindre un regain de tension. Si la tension semble être redescendue depuis, la situation n'est pas pour autant résolue, ce qui souligne que la crise dans la zone euro n'est pas terminée.

Croissance du PIB au Portugal depuis 2000

Lire la suite >

10/09/13 Baisse du taux du Livret A : entre enjeux économiques et politiques

Après plusieurs semaines de déclarations dans les médias pour préparer les esprits, le gouvernement français a annoncé la diminution du taux de rémunération du Livret A le 1er Août 2013. Le taux du placement favori des français est maintenant  de 1,25%, contre 1,75% auparavant. La baisse de 0,5 point correspond à un compromis entre des impératifs économiques et des considérations politiques.

Evolution du taux du Livret A et de l'inflation en France depuis 2001

Lire la suite >

09/09/13 La nécessaire réorientation du modèle économique de la Chine

La République Populaire de Chine a été la puissance émergente par excellence de la dernière décennie. Toutefois, la dynamique de ce pays au cours de la nouvelle décennie qui débute semble indiquer un certain rééquilibrage. Le nouveau pouvoir en place depuis mars 2013, issu du XVIIIème congrès du Parti communiste, va devoir gérer une transition économique et politique de grande ampleur, afin de réorienter son modèle de croissance et stabiliser une situation économique générale qui présente un certain nombre de risques depuis la crise globale de 2008. La Chine a relativement bien passé le début de la crise globale mais ne peut pas se satisfaire de cette situation car les défis auxquels le pays est confronté sont très nombreux. Malgré le fait que la Chine sera probablement la première économie mondiale d'ici 2020, la transformation de son modèle est impératif pour notamment éviter le piège des pays à revenus intermédiaires.

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

05/09/13 Les dessous de la loi de programmation militaire en France

Dans un contexte où l'Etat français cherche à réaliser des économies, le gouvernement a présenté sa loi de programmation militaire pour la période 2014-2019 qui est la traduction budgétaire des orientations du Livret Blanc de la défense nationale. Malgré un budget officiellement constant, il apparaît que ce dernier est fortement conditionné et qu'il introduit une diminution sensible des effectifs.

Evolution des effectifs militaires en France depuis 2008

Lire la suite >