"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

"La guerre n'est que la simple continuation de la politique par d'autres moyens" - Carl VON CLAUSEWITZ

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"Les profits sont le sang vital du système économique, l’élixir magique sur lequel repose tout progrès. Mais le sang d’une personne peut être le cancer pour une autre " - Paul SAMUELSON

"Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire. Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. " - Henry FORD

"La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique" - Kenneth ARROW

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

Citation Suivante

Analyses de l'économie

09/09/13 La nécessaire réorientation du modèle économique de la Chine

La République Populaire de Chine a été la puissance émergente par excellence de la dernière décennie. Toutefois, la dynamique de ce pays au cours de la nouvelle décennie qui débute semble indiquer un certain rééquilibrage. Le nouveau pouvoir en place depuis mars 2013, issu du XVIIIème congrès du Parti communiste, va devoir gérer une transition économique et politique de grande ampleur, afin de réorienter son modèle de croissance et stabiliser une situation économique générale qui présente un certain nombre de risques depuis la crise globale de 2008. La Chine a relativement bien passé le début de la crise globale mais ne peut pas se satisfaire de cette situation car les défis auxquels le pays est confronté sont très nombreux. Malgré le fait que la Chine sera probablement la première économie mondiale d'ici 2020, la transformation de son modèle est impératif pour notamment éviter le piège des pays à revenus intermédiaires.

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

05/09/13 Les dessous de la loi de programmation militaire en France

Dans un contexte où l'Etat français cherche à réaliser des économies, le gouvernement a présenté sa loi de programmation militaire pour la période 2014-2019 qui est la traduction budgétaire des orientations du Livret Blanc de la défense nationale. Malgré un budget officiellement constant, il apparaît que ce dernier est fortement conditionné et qu'il introduit une diminution sensible des effectifs.

Evolution des effectifs militaires en France depuis 2008

Lire la suite >

04/09/13 Une guerre commerciale entre la Chine et l'Union Européenne a été évitée

Après six semaines de négociations, les autorités chinoises et européennes sont parvenues à un accord concernant le différend commercial qui les opposait sur les panneaux photovoltaïques. L'accord conclu le 2 Août 2013 apparaît comme l'épilogue d'un long processus qui avait amené l'Union Européenne à prendre des mesures de rétorsions contre la Chine. Toutefois, si une guerre commerciale a été évitée, il apparaît que la Chine sort vainqueur de cet affrontement.

Principaux fabricants de panneaux solaires dans le monde

Lire la suite >

03/09/13 Reprise en France : entre déclarations politiques et réalités économiques

Lors de son allocution télévisée du 14 Juillet dernier, le Président de la République française a déclaré que "la reprise est là". Depuis, plusieurs déclarations contradictoires provenant du gouvernement sont venues tempérer ces propos. Si les faits viennent pour partie corroborer cette annonce, il convient néanmoins de distinguer ce qui tient de la sémantique et de la méthode Coué avec la réalité des faits et des indicateurs.

Evolution trimestrielle du PIB en France

Lire la suite >

02/09/13 Jean-Pascal BENASSY : Théorie du déséquilibre

Né en 1948, Jean-Pascal BENASSY est un économiste français de tradition keynésienne. Il est un ancien élève de l'ENS (Ecole Nationale Supérieure). Il obtient une thèse d'économie à l'université californienne de Berkeley (Etats-Unis) sous la direction de Gérard Debreu (prix Nobel d'économie 1983 et lui-même élève de Maurice Allais, prix Nobel d'économie en 1988). Ces travaux portent notamment sur l'équilibre général et les fondements microéconomiques de la macroéconomie. Son ouvrage de référence a été publié en 1984 sous le titre de "Macroéconomie et théorie du déséquilibre". Sa théorie (Théorie du déséquilibre) est également appelée "Théorie des équilibres avec rationnement" ou "Théorie des déséquilibres non walrasiens". Ces travaux portent sur l'analyse critique de l'équilibre walrasien (du nom de l'économiste Léon Walras).

BENASSY Jean-Pascal

Lire la suite >

12/08/13 Emergence économique et défis sociaux du Chili

Les performances économiques du Chili traduisent une situation très favorable. Le pays bénéficie de nombreux atouts (1er producteur mondial de cuivre, nombreux accords de libre-échange, pilotage monétaire efficace, endettement très faible), le tout dans un contexte politique stable. Le pays reste néanmoins très sensible aux fluctuations internationales liées aux cours des matières premières (minérales et alimentaires pour les exportations, énergétiques pour les importations), qui ont fortement affecté le pays au plus fort de la crise globale. Depuis plus de 20 ans et la fin de la dictature du Général Pinochet en 1990, le Chili a connu une forte croissance économique (+8% par an en moyenne) basée sur le libéralisme économique. La population a profité de cette période pour améliorer sensiblement son niveau de vie (recul de la pauvreté et émergence d'une large classe moyenne). Toutefois, la population demeure méfiante vis-à-vis du pouvoir politique et relativement pessimiste. De nombreux mouvements sociaux sont d'ailleurs venus ponctuer les dernières années, traduisant ainsi cette défiance accrue.

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

08/08/13 Bilan économique mondial mi-2013

En ce milieu d'année 2013, il est déjà possible de tirer un certain nombre de conclusions quant à l'année déjà écoulée. En effet, plusieurs éléments saillants apparaissent et peuvent éclairer quant à l'évolution possible de la fin d'année.

Bilan économique mondial mi-2013

Lire la suite >

07/08/13 Sortie du QE : vers une évolution de la politique monétaire aux Etats-Unis

Les Etats-Unis envisagent de faire évoluer leur politique monétaire. Jusque-là, le pays a très largement utilisé cette politique pour lutter contre la crise. Le changement serait organisé et lissé dans le temps pour limiter les effets négatifs potentiels. Pour prendre une image, tout l'enjeu est de pouvoir donner le bol de Punch pour susciter suffisamment d'euphorie, mais pouvoir le retirer à temps avant l'ivresse et surtout l'addiction.

Evolution trimestrielle de la production industrielle au Etats-Unis

Lire la suite >

31/07/13 Publication dans "LeCercle LesEchos"

Toutes les publications de L'Economiste sur LeCercle LesEchos : voir liste

Lire la suite >

23/07/13 Conséquences de l'assouplissement monétaire lié à la crise globale

Afin de faire face à la crise financière de 2008-2009, la plupart des banques centrales ont notamment mis en place des politiques d'assouplissement monétaire (baisse des taux d'intérêts) pour soutenir le secteur bancaire et l'activité économique. Si les effets initiaux ont permis d'éviter une grande dépression comme dans les années 1930, le prolongement de ces politiques pourrait s'avérer délétère. En effet, les politiques actuelles sont probablement en train de créer les conditions de la prochaine crise économique.

Evolution des taux directeurs de la BCE depuis la création de l'Euro en 1999

Lire la suite >