"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"L'étonnante tâche des sciences économiques est de démontrer aux hommes combien en réalité ils en savent peu sur ce qu'ils s'imaginent pouvoir modeler" - Friedrich HAYEK

"Un problème politique est un problème économique sans solution" - Georges ELGOZY

"L'inflation est une taxation sans législation" - Milton FRIEDMAN

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain" - Helmut SCHMIDT

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"On ne peut devenir entrepreneur qu’en devenant auparavant débiteur. S’endetter appartient à l’essence de l’entreprise et n’a rien d’anormal" - Joseph SCHUMPETER

"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

"L'avarice commence où la pauvreté cesse. " - Honoré de BALZAC

"La propriété est un droit antérieur à la loi, puisque la loi n'aurait pour objet que de garantir la propriété" - Frédéric BASTIAT

Citation Suivante

Analyses de l'économie

09/04/13 Bilan économique de Margaret Thatcher en Grande-Bretagne

Les 11 années pendant lesquelles Margaret Thatcher a dirigé la Grande-Bretagne correspondent à une transformation historique des fondements de la politique économique britannique. Elle déclara un jour: "Le problème avec le socialisme, c’est que, tôt ou tard vous êtes à court de l’argent des autres". Cette critique du socialisme souligne bien sa vision libérale et fondamentalement anti-communiste qui guidera son action politique et économique tout au long de ses trois mandats en tant que Premier Ministre, de 1979 à 1990. Son slogan préféré était "There is no alternative" ("Il n'y a pas d'alternative"). Cette phrase décrit quant à elle son mode de fonctionnement, à savoir : un refus du consensus; certains diraient un refus de la concession. Ironie de l'histoire, c'est ce refus du compromis qui l'amena à la fois au pouvoir et à sa chute.

Photo officielle de Margareth Thatcher

Lire la suite >

25/03/13 Le sauvetage de Chypre et le risque de rechute de la Zone Euro

Chypre a été pendant une semaine au centre d'un psychodrame européen où les acteurs sont la zone euro, la banque centrale européenne, la Russie, et bien entendu Chypre elle-même. La situation devait initialement pouvoir se régler facilement. En effet, les sommes nécessaires au sauvetage de Chypre étaient parfaitement supportables pour la solidarité des pays de la zone euro, et le précédent de la crise grecque aurait dû inciter l'ensemble des protagonistes à agir rapidement. Toutefois, des considérations politiques sont venues perturber les négociations.

Il convient de s'interroger sur (1) les raisons qui amènent Chypre à faire appel à une aide financière extérieure, (2) les contraintes de ce plan, (3) le détail du plan, (4) les raisons pour lesquelles cette aide pose problème, et enfin (4) les perspectives qui peuvent naître de cette situation. 

Lire la suite >

18/03/13 La baisse des allocations familiales est-elle opportune?

Après avoir augmenté les impôts et taxes, la France cherche à faire des économies, et envisage notamment de diminuer les allocations familiales à hauteur de 2 milliards d'euros. Sans revenir sur l'articulation entre hausse d'impôts et baisse de dépenses, ainsi que sur le timing choisi et la cible, il convient de s'interroger sur le but recherché et sur l'opportunité de diminuer les allocations familiales. Dès lors, il apparaît que ce projet s'avère risqué et inadapté pour faire face à la problématique de désendettement à laquelle est confrontée la France.

Lire la suite >

11/03/13 La Chine est devenue importateur net de riz : impacts

Alors que la Chine est un grand pays producteur de riz, sa production n'est plus suffisante pour compenser la hausse de la consommation. Ainsi les importations ont fortement augmenté de sorte que la Chine est devenue depuis 2 ans un pays importateur net de riz. Autrement dit, les importations de riz de la Chine sont supérieures aux exportations. Cette évolution peu inquiéter mais elle implique surtout l'obligation pour la Chine de s'adapter à cette nouvelle situation.

Lire la suite >

11/03/13 Risque stratégique autour du projet de baisse des dépenses militaires en France

Dans un contexte de rigueur budgétaire où l'Etat français cherche à réaliser des économies, le gouvernement envisage d'utiliser les dépenses militaires comme une variable d'ajustement. Cette option à l'avantage de s'avérer simple politiquement. En effet, les français ne descendent pas dans la rue pour réclamer une hausse des crédits militaires et les militaires sont tenus à un devoir de réserve qui leur interdit de faire grève. Toutefois, au regard de la situation actuelle et des enjeux, cette décision aurait des implications économiques et stratégiques très négatives.

Lire la suite >

07/03/13 L'héritage économique contrasté de Chavez au Venezuela

La mort du président vénézuélien le 5 Mars 2013 donne l'occasion d'étudier la situation économique du pays après la présidence de Hugo Chavez entre 1999 et 2013. Il ressort de cette analyse que (1) la présidence Chavez correspond à une diminution des inégalités et de la pauvreté, mais que (2) cela aura généré des effets pervers durables sur l'économie. 

 

Lire la suite >