"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"Un économiste est quelqu'un qui voit fonctionner les choses en pratique et se demande si elles pourraient fonctionner en théorie" - Stephen M. GOLDFELD

"La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE

"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"La seule cause de la dépression est la prospérité" - Clément JUGLAR

"La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique" - Kenneth ARROW

"La récession c'est quand votre voisin perd son emploi; la dépression c'est quand vous perdez le vôtre" - Harry S. TRUMAN

"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

"On attire l'ennemi par la perspective d'un avantage ; on l'écarte par la crainte d'un dommage. " - SUN TZU

Citation Suivante

Analyses de l'économie

19/07/13 Ralentissement économique des pays émergents

Après une décennie de forte croissance économique dans les pays émergents durant les années 2000, la plupart font face à une période compliquée sur le plan économique. Le ralentissement observé dans ces pays tient pour partie aux problèmes rencontrés dans les pays développés. Toutefois, ces difficultés ne sont probablement pas conjoncturelles mais plus profondes, et soulignent en cela des difficultés spécifiques qui marquent en réalité la difficulté pour ces pays, à passer d'une phase de décollage et d'expansion économique, à une phase de maturité. Dès lors, après avoir longtemps parlé de "miracle" des émergents, certains commencent à parler de "mirage" des émergents.

Evolution de la croissance annuelle moyenne des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine)

Lire la suite >

18/07/13 Un nouvel acte de la crise globale se joue actuellement en Chine

La Chine a connu plusieurs semaines de fortes tensions sur les marchés financiers avec une chute des bourses suite à une hausse des taux d'intérêts. Il est important d'appréhender le contexte dans lequel ces évènements se sont déroulés afin de comprendre les dessous d'une situation potentiellement explosive pour la Chine, mais plus largement pour la région Asie-Océanie, ainsi que l'ensemble de l'économie mondiale. Tous ces évènements traduisent en réalité la volonté des autorités chinoises de faire évoluer le modèle économique dans un contexte où la croissance du pays montre des signes de ralentissement.

Lire la suite >

16/07/13 Intégration de la Croatie à l'Union Européenne

Depuis le 1er Juillet 2013, la Croatie est devenue le 28ème membre de l'Union Européenne (UE), soit près de 20 ans après la guerre de Yougoslavie. Le processus d'intégration aura été le plus long de toute l'histoire de l'UE car il aura duré plus de 10 ans, et les conditions d'entrée auront également été les plus draconiennes. L'aspect sur lequel la Croatie devra s'améliorer pour s'adapter et tirer avantage de son nouvel environnement économique est la compétitivité. Pour l'Europe, l'adhésion de la Croatie revêt essentiellement un intérêt politique et géopolitique, plus qu'économique.

Intégration de la Croatie à l'Union Européenne

Lire la suite >

15/07/13 Origines et conséquences du marasme économique en Iran

Malgré des atouts certains, l'Iran ne s'est pas adapté aux bouleversements du monde. Les choix politiques et économiques issus de la révolution islamique de 1979 se sont tous avérés délétères, car guidés par des intérêts idéologiques et ceux d'un pouvoir théocratique. L'économie de l'Iran bénéficie toujours d'une importante rente pétrolière permettant l'accumulation de devises, mais ces revenus sont de plus en plus insuffisants pour contrebalancer les fragilités structurelles dont souffre le pays depuis la révolution de 1979, à savoir, entre-autres : économie étatisée et rentière, politiques économiques peu lisibles et rivalités entre les différents centres du pouvoir. Tous ces dysfonctionnements aboutissent à empêcher la mise en place de réformes structurelles aptes à développer l'économie, ce qui à force de louvoiement, pèse sur la conjoncture économique du pays qui se dégrade rapidement et de façon très marquée. Ainsi, le pays s'oriente clairement vers des risques économiques majeurs.

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

12/07/13 La reprise en demi-teinte des Etats-Unis

De plus en plus de signes laissent à penser que les Etats-Unis sont en train de sortir de la crise économique. Parmi ces signes il convient de citer les inscriptions au chômage qui diminuent, les ventes de logement qui rebondissent, la croissance économique qui est relativement élevée et stable, ou encore la consommation des ménages qui augmente alors que cette dernière est fortement corrélée à la confiance des consommateurs.

Toutefois, ces signes positifs doivent être relativisés au regard de la nature exacte de cette reprise. Un élément significatif de cette reprise en demi-teinte est l'annonce récente du président de la banque centrale américaine (FED), Ben Bernanke, et de ses effets. En effet, ce dernier a annoncé son intention de diminuer son soutien à l'économie dans un avenir relativement proche (signe que l'économie va mieux), mais dans la foulée les marchés financiers ont montré des signes de vacillement (preuve que des doutes subsistent sur la pérennité de la reprise sans la continuité de cette aide - voir décryptage).

Evolution de la croissance trimestrielle du PIB des Etats-Unis depuis 2003

Lire la suite >

10/07/13 Les considérations socio-économiques sous-jacentes des manifestations au Brésil

Le Brésil connait depuis plusieurs semaines des manifestations de grande ampleur dans plusieurs villes importantes du pays. Les manifestations sont nées suite à l'augmentation du prix des transports publics qui s'ajoute à la vie chère, alors que, parallèlement, les dépenses engagées par le pays pour préparer la coupe du monde de football en 2014 et les jeux Olympiques de 2016, paraissent disproportionnées. Le décalage entre la hausse des prix pour la population et les dépenses qui apparaissent comme non prioritaires ont fait émerger le mécontentement. De plus, il convient d'amener des éléments de contexte en précisant que le pays fait face à un fort ralentissement de la croissance, combiné à une inflation élevée et à une corruption qui gangrène la société. Le gouvernement a été dépassé par un mouvement non politisé et imprévu qui souligne en réalité une évolution sociale et économique profonde du pays.

Evolution de la croissance du PIB au Brésil depuis 2003

Lire la suite >

09/07/13 Les origines économiques de la crise politique en Egypte

L'Egypte vient de connaître un coup d'Etat militaire soutenu par une partie de la population. Le président, Mohamed Morsi, démocratiquement élu en juin 2012, a été démis de ses fonctions et une période d'incertitude débute. Mohamed Morsi était issu d'un mouvement appelé les "frères musulmans", un parti politique dont le slogan jusqu'à récemment était "La Charia est la solution". La population s'est laissée séduire par des propositions qui se sont très rapidement avérées délétères pour l'économie. L'incompétence économique des dirigeants, leur pratique du pouvoir visant à noyauter les institutions politiques du pays, et la montée de l'insécurité ont poussé la population à descendre dans la rue. Dans ce contexte, il convient d'analyser les fondements économiques de la crise politique actuelle. En effet, la situation économique insoutenable dans laquelle se trouve plongé le pays explique en grande partie pourquoi les répercussions sociales et politiques sont à la hauteur de cette insoutenabilité.

Variation annuelle du PIB de l'Egypte depuis 2003

Lire la suite >

02/07/13 Opportunité et objectifs d'une relance budgétaire en Allemagne

A trois mois des élections fédérales allemandes qui auront lieu le 22 septembre prochain, la chancelière Angela Merkel a récemment indiqué vouloir développer une relance budgétaire si elle était réélue. Bien que les objectifs politiques et électoralistes soient évidents, il n'en demeure pas moins que l'intérêt économique n'est pas dénué de sens dans une vision de moyen et long terme, eu égard à la situation de sous-investissement chronique de l'Allemagne. Toutefois, il apparaît que la possibilité d'une telle relance soit en réalité assez ténue et qu'elle s'avère oubliée rapidement.

Evolution du solde budgétaire de l'Allemagne depuis 2000

Lire la suite >

27/06/13 Projet d'accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l'Union Européenne

Les Etats-Unis et l'Europe se sont lancés dans un processus de négociation commerciale. Le but est de créer une vaste zone de libre-échange afin de favoriser et d'accroître les échanges commerciaux de part et d'autre de l'Atlantique Nord. Le traité qui pourrait être signé s'appellerait alors le Partenariat Transatlantique (PTA). Le processus menant à ce traité pourrait s'avérer long au regard des nombreux défis qu'un tel accord suppose, notamment du point de vue politique. Après plusieurs semaines de discussions entre les différentes parties prenantes européennes, la Commission Européenne vient de recevoir son mandat de négociation. Les négociations porteront avant tout sur des aspects économiques, mais les enjeux géoéconomiques de long terme induits sont au moins aussi importants et engageants. Dans ce cadre, il apparaît que la France est fortement concernée par un accord. En effet, les négociations devraient porter sur plusieurs domaines dans lesquels la France est encore relativement présente.

Relations commerciales entre les Etats-Unis et l'Union Européenne

Lire la suite >

26/06/13 Nouvelle étape dans la construction européenne : l'Union Bancaire

La crise financière de 2008-2009 a souligné des lacunes dans la construction européenne. En effet, plusieurs pays ont développé des systèmes de soutien à l'activité économique afin de limiter les conséquences de la crise. Pour ce faire, ils ont dû faire appel aux contribuables pour sauver des institutions financières sans lesquelles l'ensemble du système courait le risque de s'effondrer. L'idée d'une Union Bancaire est alors apparue comme une réponse possible à ces lacunes pour éviter que cela puisse se reproduire à l'avenir. Le but de cette union, dont les contours sont en cours de négociations, serait de couper les liens entre la dette des banques et celle des Etats, ainsi que de mettre en place un fonds de secours pour venir en aide à ces mêmes banques. L'union bancaire serait composée de trois piliers : un Mécanisme de Supervision Unique (MSU), un mécanisme de résolution des crises, et enfin un "filet" de sécurité pouvant garantir les dépôts. Malgré des objectifs louables, la mise en pratique de cette union ne fait pas l'unanimité et plusieurs limites apparaissent.

Les trois piliers du projet d'Union Bancaire dans les pays de la Zone Euro

Lire la suite >