"Vous et moi venons par route ou par rail, mais les économistes voyagent en infrastructures " - Margareth THATCHER

"L'offre créée sa propre demande" - Jean-Baptiste SAY

"L'étonnante tâche des sciences économiques est de démontrer aux hommes combien en réalité ils en savent peu sur ce qu'ils s'imaginent pouvoir modeler" - Friedrich HAYEK

"Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France " - Maximilien DE BETHUNES, Duc de Sully

"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"On attire l'ennemi par la perspective d'un avantage ; on l'écarte par la crainte d'un dommage. " - SUN TZU

"Le problème avec le socialisme, c'est que, tôt ou tard vous êtes à court de l'argent des autres" - Margaret THATCHER

"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"Quand vous êtes capable, feignez l'incapacité. Quand vous êtes proche, feignez l'éloignement. Quand vous êtes loin feignez la proximité" - Sun TZU

"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

Citation Suivante

Analyses de l'économie

24/11/14 Atouts et faiblesses de l'Afrique du Sud

Après une longue période favorable à son développement, notamment liée à une croissance mondiale soutenue et des prix sur les matières premières élevés, l'Afrique du Sud fait face à une conjoncture économique moins favorable qui souligne ses faiblesses structurelles. En effet, malgré plusieurs atouts certains, le pays fait face à de nombreux défis se traduisant par des risques sociaux et économiques qui tendent à s'accroître.

Drapeau Farique du Sud

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

 

21/11/14 Les Français : ultra pessimistes ou extralucides ?

Jean-Marc Vittori, éditorialiste aux Echos, commente la carte mondiale du pessimisme. Qui sont les champions ? Réponse, constat et hypothèses.

14/11/14 La France est championne de l'emploi stable

Il y a beaucoup de chômage en France, en particulier de chômeurs de longue durée. Et pourtant... la France est le pays où l'emploi est le plus stable. Y-aurait-il un lien de cause à effet ? Réponse en graphique.

12/11/14 Comprendre la notion de "Produit Intérieur Brut - PIB" ?

La vidéo suivante explique en 3 minutes la notion de PIB et les concepts clés (Richesse par habitant, PIB nominal et réel, etc.) qui s’y rattachent. 


11/11/14 A mi-mandat, retour sur la vision fiscale de François Hollande

A mi-mandat, il est de coutume de réaliser un bilan d'étape sur l'action, les réalisations et la cohérence du Président démocratiquement élu de la cinquième puissance économique mondiale. Dans ce cadre, la logique demanderait de réaliser en priorité un bilan économique, plus que politique, social ou sociétal, tant ces aspects sont étroitement liés à la chose économique, laquelle a implications pratiques diffusant à l'ensemble des problématiques de la France.

L'Economiste s'était modestement essayé à cet exercice après un an de mandat. Toutefois, aucune analyse de ce type ne sera réalisée cette fois-ci. Trois éléments président au fait que L'Economiste s'interdise d'effectuer un bilan économique à mi-mandat de l'action de François Hollande : tout d'abord (1) la peur de la vision du paysage économique que cette analyse ferait nécessairement apparaître ; ensuite (2) cela ne ferait que rappeler que ce qui se joue actuellement n'est qu'une séquence dont le scénario était écrit dès le 6 mai 2012 ; enfin (3) l'envie de faire exceptionnellement mentir la phrase de Raymond Barre selon laquelle "L'économie se venge toujours" ; en espérant donc que pour une fois la France ne récoltera pas ce qu'elle a semé.

Par conséquent, et au lieu de réaliser un bilan, L'Economiste vous propose de visionner la vidéo ci-dessous. Elle renvoie à un débat d'une quinzaine de minutes sur le thème de la fiscalité entre François Hollande et l'économiste Pascal Salin. Outre la différence d'appréhension de la chose fiscale entre un homme politique de gauche et un économiste libéral que fait apparaître cet échange, il est probablement intéressant pour une personne ayant accordé son vote à François Hollande de se replonger dans les propos que ce dernier tenait en 2011, alors qu'il n'était pas encore Président de la République mais candidat à la primaire du parti socialiste. Il est ainsi possible de juger à postériori de l'efficacité à l'échelle d'un pays d'une vision de l'économie qui a su convaincre et remporter l'adhésion de plus d'un électeur sur deux il y a deux ans et demi.

Lire la suite >

06/11/14 La réforme tue-t-elle la croissance ?

En France on parle beaucoup de réformes qui ont du mal à passer et de croissance qui se fait attendre. Mais Y aurait-il un lien entre les deux ? La réponse en graphique.

29/10/14 Vers un "made in USA" aussi low cost que le "made in China"

L'Europe a du souci à se faire. Jean-Marc Vittori, à partir d'un graphique du Boston Consulting Group, nous explique comment d'ici 2015, l'Europe va avoir à faire des choix draconiens pour rester compétitive face au champion des coût de production.

28/10/14 Comprendre la notion "d'avantage comparatif"

Courte vidéo pour comprendre la notion "'d'avantage comparatif"  au centre de la théorie du commerce international et du libre-échange.



24/10/14 Sushi contre hamburger : le match du siècle

A partir d'un graphique intitulé "Farmed Fish Production Overtakes Beef", réalisé par Janet Larsen and J. Matthew Roney, Jean-Marc Vittori, Editorialiste aux Echos, nous explique pourquoi il vaut mieux préférer les sushi au hamburgers.

21/10/14 Non, les ressources naturelles ne vont pas s'épuiser

L'écologie est à la mode depuis quelque trente ans. Bien avant elle, Malthus au début du XIXe siècle avait déjà attiré l'attention sur la lente raréfaction des « ressources naturelles » et par-delà, sur la supposée inéluctable extinction que l'espèce humaine aurait bientôt à affronter.

Epuisement des ressources naturelles

Lire la suite >