"Les communistes sont ceux qui ont lu Marx. Les anti-communistes sont ceux qui l'ont compris " - Ronald REAGAN

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"L'offre créée sa propre demande" - Jean-Baptiste SAY

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le socialisme, les gens ont davantage de parkings " - Winston CHURCHILL

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

"La seule fonction de la prévision économique, c’est de rendre l’astrologie respectable " - GALBRAITH

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

05/09/18 Echange d'un trombone contre une maison

Kyle MacDonald est un Canadien de 26 ans à qui il vient, en 2005, une idée folle : réussir à troquer le trombone rouge un peu abîmé qui se trouve devant lui, grâce à une série d’échanges successifs, contre une maison.

Trombone contre maison kyde macdonald

Lire la suite >

05/09/18 Le CAC 40 un placement stable pour 2018 ?

Le CAC 40 (cotation assistée en continu) fait partie des indices de référence pour représenter les plus grosses entreprises françaises cotées en bourse. Il est constitué de quarante actions parmi les 100 sociétés dont les échanges sont les plus abondants sur Euronext Paris. Cet indice a été défini avec la valeur de 1000 points le 31 décembre 1987. De nombreux produits financiers lui sont corrélés, les banques proposant régulièrement des placements directement liés à cet indice. A ce titre, il a souvent été présenté comme un indice dont la croissance est assurée. Mais dans les faits, son historique reflète des variations qui n’ont pas engendré les bénéfices escomptés pour certains investisseurs.

 cac 40

Lire la suite >

04/09/18 L'impasse des stratégies de coût trop faibles

Michael Raynor et Mumtaz Ahmed ont étudié 25.000 entreprises sur une période de 45 ans (entre 1966 et 2010). Grâce à une méthodologie particulièrement sophistiquée, ils ont identifié 174 entreprises exceptionnelles et 170 entreprises excellentes. En les comparant aux autres entreprises, ils ont identifié trois règles à suivre pour connaître le succès.

03/09/18 David Hockney, le peintre et la géopolitique

Parmi les belles expositions parisiennes de l'automne 2017, on trouve celle que Beaubourg consacre au peintre anglais David Hockney. Né en 1937, il a migré en Californie dans les années 1960, époque où son œuvre a connu une véritable inflexion. Il vit désormais de nouveau dans le Yorkshire, comme en témoignent ses dernières créations. Le peintre a beaucoup à apprendre à la géopolitique. La reproduction des paysages, la confrontation dans un espace restreint (la toile) des rapports humains, la représentation d’une époque, rendent intelligibles des parcelles d’humanité qui échappent bien souvent aux chiffres et aux données. La peinture exprime une vérité que l’historien et le géopoliticien essayent de comprendre.

La dernière rétrospective parisienne sur David Hockney date de 1999. Cette année-là, Beaubourg avait présenté les toiles consacrées au grand canyon. Deux toiles du canyon se trouvent dans l’exposition actuelle, qui est une rétrospective de la vie picturale d’Hockney, pour ses 80 ans.

David Hockney se situe dans la grande tradition des peintres anglais du paysage, dont les plus célèbres sont John Constable et William Turner. Une peinture des paysages bien différente des peintres italiens et de l’école française, même si tous ces maîtres se connaissent et s’influencent. Le peintre le plus géopolitique est sûrement Vermeer, avec son Astronome et son Géographe, tous deux penchés sur un globe, l’un céleste l’autre terrestre. L’amoureux des cartes y trouve là matière à réflexion et à admiration, comme dans la longue galerie des cartes des musées du Vatican.

David Hockney

Par Jean-Baptiste Noé

Lire la suite >

31/08/18 Les tendances fortes de l'immigration : sortir des clichés

Environ 215.000 personnes ont immigré en moyenne par an vers la France depuis 2004. C'est une moyenne trompeuse : les flux sont faibles et restent constants - proches de 200 000 - jusqu’en 2009, avant de brutalement accélérer après la grande récession.