"Dans une crise, la seule chose prévisible, c’est l’incertitude qui suit " - Isabelle LUSCHEVICI

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN

"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"Je crains le jour où la technologie dépassera nos relations humaines. Le monde aura une génération d'idiots " - Albert EINSTEIN

"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

16/11/16 Mussolini brûle la dette italienne

En 1928, Benito Mussolini brûle symboliquement la dette publique italienne sur la flamme de l’Autel de la Patrie à Rome : « J’estime que l’Etat, déclare-t-il, doit intervenir le moins possible. J’ai laissé conduire au cimetière bien des banques. J’ai préféré les laisser mourir que d’infliger au contribuable italien des charges de plus en plus lourdes pour sauver des imbéciles ou des voleurs ».

Mussolini dette italienne

Lire la suite >

15/11/16 Comprendre la notion de "la protection sociale"

La vidéo suivante présente rapidement les objectifs, le fonctionnement et le financement de la protection sociale en France.



14/11/16 Les théories du développement

Les théories du développement ont connu un profond renouvellement depuis trente ans, et ce même si leur objet demeure le même, à savoir analyser les notions de sous-développement et de pauvreté, tout en tentant d'y apporter des solutions viables.

Le bulletin économique présente les grandes théories économiques liées au domaine de l'économie du développement ainsi que les avancées théoriques des trente dernières années portant sur ce sujet.

Théories du développement

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement :

TARIF : 150 euros pour un abonnement annuel, c'est-à-dire pour 40 bulletins économiques hebdomadaires envoyés sous format PDF chaque lundis matin.

Pour s'abonner : écrire à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , ou appeler le 06.98.49.15 ou le 04.57.43.19.09.

Exemples gratuits dans la colonne droite de cette page, et liste des bulletins déjà parus en cliquant ici.

11/11/16 Dark Tourism : D'Auschwitz à Fukushima

Le Dark Tourism est la forme de tourisme lié aux endroits associés à la mort qu’elle soit le fait d’une bataille, d’une mort accidentelle, d’un crime, d’un massacre ou encore d’un désastre. Bien qu’ancienne, cette forme de tourisme connait actuellement un certain engouement.

Lire la suite >

09/11/16 Echange imaginaire entre F. Hayek et la Pravda

Mais parce que, selon le sage Salomon, sapience [la sagesse issue de la connaissance] n'entre point en âme malivole [malveillante], et science sans conscience n'est que ruine de l'âme, il te convient servir, aimer et craindre Dieu et en lui mettre toutes tes pensées et tout ton espoir, et par foi, formée de charité, être à lui adjoint, afin que jamais n'en sois désemparé [séparé] par pêché. Aie suspects les abus du monde. Ne mets ton cœur à vanité, car cette vie est transitoire, mais la parole de Dieu demeure éternellement.

François Rabelais - Pantagruel – 1532.

Pravda

Lire la suite >

  Contactez l'Economiste