"Dans ce monde complexe où l’information n’a jamais été aussi abondante, nous devons développer l’intelligence économique " - Jean ARTHUIS

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"La seule cause de la dépression est la prospérité" - Clément JUGLAR

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"Tous les hommes politiques appliquent sans le savoir les recommandations d’économistes souvent morts depuis longtemps et dont ils ignorent le nom " - John Maynard KEYNES

"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

Citation Suivante

Les suites économiques de la Première Guerre mondiale

28 mai 2018

La Première Guerre mondiale prend fin en 1918 après quatre ans de guerre. Au-delà des implications politiques, sociales et monétaires nées du premier conflit mondial il convient de s'interroger sur les conséquences économiques globales. Sur le plan économique, les années 1920 représentent un intermède de stabilité et de prospérité relative avant la grande dépression issue de la crise de 1929. En revanche, les dettes contractées avant et pendant le conflit, ainsi que les termes du traité de Versailles auront des implications profondes, et même funestes à certains égards, quant à l'équilibre économique européen de l'immédiate après-guerre.

Description

Le bulletin économique analyse tout d'abord (1) les conséquences et les mécanismes sous-jacents liés aux réparations financières de guerres infligées à l'Allemagne, avant de s'intéresser (2) aux implications économiques, notamment en Europe centrale, en France et aux Etats-Unis.

Contacter L'Economiste pour vous abonner