"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"On attire l'ennemi par la perspective d'un avantage ; on l'écarte par la crainte d'un dommage. " - SUN TZU

"La machine a jusqu’ici créé, directement ou indirectement, beaucoup plus d’emplois qu’elle n’en a supprimés" - Alfred SAUVY

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"L'étonnante tâche des sciences économiques est de démontrer aux hommes combien en réalité ils en savent peu sur ce qu'ils s'imaginent pouvoir modeler" - Friedrich HAYEK

"La propriété est un droit antérieur à la loi, puisque la loi n'aurait pour objet que de garantir la propriété" - Frédéric BASTIAT

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

12/05/17 Savoir chercher la solution cachée dans l'ombre

Pendant la seconde guerre mondiale, les bombardiers américains subissaient des pertes très importantes. La probabilité qu’ils reviennent d’une mission sains et saufs ne dépassait pas 50%. Les militaires américains aboutirent rapidement à la conclusion qu’il fallait renforcer leur carlingue. Idéalement, il aurait fallu la renforcer en totalité... mais les avions auraient été trop lourds et difficiles à manœuvrer. Les militaires américains décidèrent donc de la renforcer aux endroits où ils avaient observé que les avions étaient le plus fréquemment touchés. 

10/05/17 Schumpeter a prédit la fin du capitalisme

Passé à la postérité pour sa mise en lumière du processus de « destruction créatrice » à l’origine de la croissance économique, l’économiste autrichien Joseph Schumpeter a été rendu très pessimiste par l’histoire européenne des années 1930. A l’instar d’autres commentateurs très intelligents de la vie économique de son époque, il en est venu à voir dans la stagnation la perspective naturelle du capitalisme. Constatant en effet que la concurrence a tendance à s'autodétruire, il pense l'apparition des monopoles comme le moyen de prolonger la dynamique de l'entrepreneur. En conséquence de quoi il prédit dans Capitalisme, socialisme et démocratie (1942) l'avènement de l'économie planifiée, l'entrepreneur étant appelé à être supplanté par le planificateur comme élément moteur de la société. Par Romain Treffel.

Schumpeter

Lire la suite >

08/05/17 Ronald Harry COASE (1910 - 2013)

Ronald H. Coase (1910-2013) est un économiste américain de référence pour de nombreux champs d'analyse économique : notamment l'économie publique, où il démontre qu'aux défaillances du marché peuvent correspondre des défaillances de l'Etat ; et l'économie de l'environnement, où il met en évidence les perspectives et limites des différentes manières de dépolluer. L'apport de Ronald H. Coase aux sciences économiques reste indéfectiblement lié aux notions de « coûts de transaction » et de « coût social » ; il recevra d'ailleurs à ce titre le prix Nobel d'économie  en 1991 pour son apport à la compréhension du rôle des firmes en économie.

Le bulletin économique présente les principaux apports de l'économiste et prix Nobel d'économie Ronald Coase à la science économique.

COASE Ronald

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

 

05/05/17 Le crayon jaune de Milton FRIEDMAN

Milton Friedman (1912 -2006) est un économiste américain, prix Nobel d'économie 1976 et chef de file du courant dit "monétariste". Dans cette vidéo de dix minutes, il présente de façon brillante, pédagogique et très intuitive le système des prix et le marché libre à travers un exemple simple : celui de la fabrication d'un crayon jaune basique. Par extension, c'est également le fondement de la mondialisation économique, c'est-à-dire en substance l'interconnexion des économies, qui apparaît de manière sous-jacente.

03/05/17 La France périphérique et ses atouts

C’est avec raison que l’on parle beaucoup des thèses de Christophe Guilluy, car c’est un auteur stimulant, qui a l’intérêt de susciter la réflexion et de ne pas s’enfermer dans des cadres intellectuels préétablis. Croisant la géographie, l’économie, la sociologie et la géographie électorale, sa démarche est éminemment géopolitique. Christophe Guilluy est un auteur qui m’aide à penser et je lis toujours ses interventions avec grand intérêt, même si je n’approuve pas toutes ses analyses.

Son ouvrage La France périphérique (Flammarion, 2014) apporte beaucoup à la réflexion en renouvelant le débat sur l’organisation du territoire et les motivations électorales. Toutefois, dans ce concept de France périphérique abondamment utilisé depuis, plusieurs points nous semblent contestables, ce que nous allons essayer d’approfondir ici. Par Jean- Baptiste Noé, IdL.

FR périphérique

Lire la suite >