"Un problème politique est un problème économique sans solution" - Georges ELGOZY

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

"L'inflation est une taxation sans législation" - Milton FRIEDMAN

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" - Alexandre SOLJENITSYNE

"L'humanité n'est pas sortie de l'âge de pierre parce qu'il n'y avait plus de pierres" - Ahmed Zaki YAMANI

"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

"Vous et moi venons par route ou par rail, mais les économistes voyagent en infrastructures " - Margareth THATCHER

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

07/03/13 L'héritage économique contrasté de Chavez au Venezuela

La mort du président vénézuélien le 5 Mars 2013 donne l'occasion d'étudier la situation économique du pays après la présidence de Hugo Chavez entre 1999 et 2013. Il ressort de cette analyse que (1) la présidence Chavez correspond à une diminution des inégalités et de la pauvreté, mais que (2) cela aura généré des effets pervers durables sur l'économie. 

 

Lire la suite >