"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

"La récession c'est quand votre voisin perd son emploi; la dépression c'est quand vous perdez le vôtre" - Harry S. TRUMAN

"Le rituel de l’échange est le rituel majeur de la neutralisation de la violence " - Jacques ATTALI

"La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE

"La machine a jusqu’ici créé, directement ou indirectement, beaucoup plus d’emplois qu’elle n’en a supprimés" - Alfred SAUVY

"La vérité n’est pas l’exactitude " - Octave MIRABEAU

"Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le socialisme, les gens ont davantage de parkings " - Winston CHURCHILL

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

20/09/17 La main invisible (presque) introuvable d'Adam Smith

L’expression si célèbre, maintes et maintes fois reprises, de « main invisible » occupe en réalité une place très modeste dans l’oeuvre d’Adam Smith. En effet, elle n’y apparaît qu’à trois reprises : une seule fois dans son Histoire de l’astronomie, une seule fois dans sa Théorie des sentiments moraux, et enfin une seule fois dans l’ouvrage le plus connu, La richesse des nations, au livre IV, dans un passage traitant des qualités du chef d’entreprise : celui-ci, écrit Smith, « est conduit par une main invisible à remplir une fin qui n'entre nullement dans ses intentions ; et ce n'est pas toujours ce qu'il y a de plus mal pour la société, que cette fin n'entre pour rien dans ses intentions ». Dès lors surgissent deux problèmes : 1° la « main invisible » a-t-elle le même sens dans les trois ouvrages ? 2° comment expliquer la disproportion entre son occurrence réelle et sa postérité ? Par Romain Treffel.

La main invisible

Lire la suite >

18/09/17 La monnaie et le financement de l'économie

La monnaie est une réalité quotidienne mais dont les aspects philosophiques peuvent aboutir à des débats éloignés de la réalité pratique. La monnaie peut se définir comme un bien spécifique permettant à toute personne qui en est titulaire d'acquérir à tout moment n'importe quel bien ou service. Elle est constituée par l'ensemble des moyens de paiement dont disposent les agents économiques. Au-delà de cette définition qui se veut factuelle, le concept de monnaie est fortement dépendante des choix théoriques. Dans ce cadre, il convient de souligner un certain nombre d'éléments non polémiques trop souvent écartés des réflexions sur le sujet. 

La monnaie est le moyen de faciliter les échanges au sein d'une économie. Cependant, une fois ce moyen disponible et son mode de création identifié, il convient de permettre à ce moyen d'échange de circuler convenablement. A ce titre, l'objectif du financement de l'économie est d'assurer la capacité de drainer les capacités d'épargne vers les agents économiques qui ont des besoins de financements. L'aptitude à orienter les capacités de financement vers les besoins est fondamentale pour permettre à une économie de se développer.

Pour prendre une image médicale, un corps humain qui dispose de sang a la capacité de vivre. Toutefois, si ce sang n'a pas la possibilité de circuler convenablement, le corps en question ne pourra pas être irrigué convenablement et sa survie sera remise en question. Une économie fonctionne sur le même mode. En effet, une économie qui dispose de monnaie a la capacité de se développer. Toutefois, si cette monnaie ne circule pas, ou mal, alors le potentiel de développement d'une économie, voire même sa survie, sera limité.

La première partie du bulletin économique analyse la notion de monnaie à travers notamment ses différentes matérialisations et conceptions. La partie présentera ensuite le mode de mesure de la monnaie, ainsi que les moyens de sa création et de sa destruction.

La deuxième partie portera plus spécifiquement sur le financement de l'économie grâce à l'analyse des besoins et des capacités de financement, des marchés financiers et enfin des économies d'endettement et de marché.

Monnaie et financement de l'économie

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

15/09/17 L'impasse des stratégies de coût trop faibles

Michael Raynor et Mumtaz Ahmed ont étudié 25.000 entreprises sur une période de 45 ans (entre 1966 et 2010). Grâce à une méthodologie particulièrement sophistiquée, ils ont identifié 174 entreprises exceptionnelles et 170 entreprises excellentes. En les comparant aux autres entreprises, ils ont identifié trois règles à suivre pour connaître le succès.

13/09/17 Histoire vraie d'une jeune femme vénale qui assume et la réponse pleine "d'esprit" d'un banquier

Le texte qui suit est la reproduction d'un échange de courrier entre une femme et un banquier. 

L'histoire retranscrite dans une revue financière américaine est un peu ancienne mais son intérêt est toujours d'actualité.

En effet, si la demande de la jeune femme n'a rien d'absolument exceptionnel (en l'occurrence écrire à un cabinet de conseil en investissement pour demander des conseils en vue d'épouser un homme très riche), la réponse du banquier est quant à elle pleine d'enseignement en alliant l'humour aux logiques économiques et financières. PS: l'histoire ne dit pas si la femme a accepté l'offre du banquier...

Femme vénale

Lire la suite >

11/09/17 L'eau : enjeu géoéconomique fondamental du 21ème siècle

Malgré le fait que l'eau recouvre près de 70% de la superficie de la planète, c'est une ressource rare et inégalement répartie. A l'horizon 2050, environ 45% de la population mondiale vivra dans une zone où le manque d'eau sera chronique, contre "seulement" 10% actuellement. La raison principale de cette évolution est la consommation qui augmente beaucoup plus vite que la population et la production. De plus, la répartition inégale de cette ressource est à l'origine de nombreuses tensions qui sont appelées à s'accroître. Or, l'accès à une eau de qualité est un élément fondamental du développement économique et de la stabilité internationale.

Le bulletin économique explique (1) pourquoi l'eau en tant que ressource est un enjeu appelé à s'accroître, (2) quelles sont les raisons d'un déséquilibre entre offre et demande d'eau  et (3) quelles sont les solutions pour y faire face, et enfin (4) pourquoi le contrôle de l'accès à l'eau va être à l'origine de plus en plus de conflits au cours des années à venir.

Eau géoéconomie

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.