"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI

"Le changement du monde n’est pas seulement création, progrès, il est d’abord et toujours décomposition, crise " - Alain TOURAINE

"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"Tout chômage quelconque a uniquement sa cause dans le fait que des changements dans les conditions de la demande ont lieu sans cesse, et que les résistances de frictions empêchent que l’ajustement des salaires appropriés ne s’effectue instantanément" - Arthur Cecil PIGOU

"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

"L'économie mondiale demeure une notion abstraite aussi longtemps que l'on ne possède pas un compte en banque" - Achille CHAVEE

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

31/10/16 Le processus d'intégration économique en Europe

La situation économique et financière de plusieurs pays européens doit s'appréhender à l'aune de  leur volonté de s'unir dans un processus d'intégration économique. Le processus en question a débuté en 1951 avec la création de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier) entre la France, l'Allemagne, l'Italie et les pays du Benelux. Il a débouché sur l'Union Economique et Monétaire (UEM) regroupant actuellement 17 pays, même si 27 pays forment l'Union Européenne (UE). L'idée officielle originelle était de développer les liens économiques afin d'éviter les guerres dont le continent européen était alors familier. Plusieurs étapes ont été nécessaires pour définir les contours d'un système de gouvernance unique, celui-ci étant par ailleurs le plus abouti au monde dans son genre.

Le bulletin économique (1) présente le concept d'intégration économique ainsi que les différents degrés d'intégration, (2) souligne les étapes de la création européenne ainsi que (3) les sources théoriques (histoire, politique, géographie, économie) de l'intégration européenne.

Dégrés d'intégration Europe

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement :

TARIF : 150 euros pour un abonnement annuel, c'est-à-dire pour 40 bulletins économiques hebdomadaires envoyés sous format PDF chaque lundis matin.

Pour s'abonner : écrire à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , ou appeler le 06.98.49.15 ou le 04.57.43.19.09.

Exemples gratuits dans la colonne droite de cette page, et liste des bulletins déjà parus en cliquant ici.

28/10/16 Le revenu universel

Le revenu universel est un sujet qui revient souvent dans les débats politiques et dont on entend beaucoup parler en ce moment. Mais le revenu universel, c’est quoi exactement ? Qui le toucherait ? Comment serait-il financé ? Que lui reprochent ses détracteurs ? Pourquoi ses partisans ne sont pas d’accord sur ses modalités d’application ? 

Lire la suite >

26/10/16 L'économie spatiale

  • Les données sur le secteur spatial sont rarement isolées du secteur aéronautique et / ou de la défense, les études consacrées au secteur sont relativement peu nombreuses ;
  • L'activité spatiale peut être décomposée en trois marchés : la conception de satellites, le lancement de satellites et la conception des lanceurs ;
  • Le secteur se privatise mais les Etats conservent la main en raison des aspects stratégiques de la recherche et développement ;
  • De nouveaux concurrents et de nouveaux débouchés apparaissent, la technologie comme avantage concurrentiel ;
  • Les retombées de l'activité spatiale peuvent être directes et indirectes

Economie spatiale

Lire la suite >

25/10/16 "Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas" de l'économiste Frédéric BASTIAT

Frédéric BASTIAT (1801-1850) est un économiste français dont l'œuvre demeure largement méconnue en France alors même que ses idées continuent à rester d'actualité. Le texte qui suit est le texte introductif de ce qui est probablement son ouvrage le plus connu ("Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas"). Cette œuvre pamphlétaire n'est pas un manuel d'économie à proprement parlé mais plutôt une réflexion d'ensemble qui vise à souligner la facilité et l'erreur courante qui consistent à s'intéresser davantage aux effets visibles de court terme d'une mesure économique ("ce qu'on voit"), plutôt qu'à ses effets moins perceptibles à plus long terme alors même qu'ils sont souvent autrement plus importants ("ce qu'on ne voit pas"). 

Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas de Frédéric BASTIAT

Lire la suite >

24/10/16 Coordination des politiques économiques en Europe

La crise globale a souligné les lacunes de la gouvernance de la Zone euro. Elle a bouleversé les fondements de son organisation et a entrainé plusieurs changements dans la gestion des politiques économiques, notamment budgétaires. La coordination européenne s'éloigne progressivement d'un modèle intergouvernemental décentralisé et s'oriente vers des contraintes plus fortes pour renforcer la convergence vers une forme de fédéralisme qui ne dit pas son nom.

Le bulletin montre tout d'abord (1) en quoi la coordination des politiques économiques en Europe, et notamment au sein de la Zone euro, est insuffisante, puis (2) en quoi cette coordination est défaillante, et ce avant de souligner néanmoins (3) les efforts allant dans ce sens et notamment concernant (4) la coordination des politiques financières.

coorditantion éco europe

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement :

TARIF : 150 euros pour un abonnement annuel, c'est-à-dire pour 40 bulletins économiques hebdomadaires envoyés sous format PDF chaque lundis matin.

Pour s'abonner : écrire à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , ou appeler le 06.98.49.15 ou le 04.57.43.19.09.

Exemples gratuits dans la colonne droite de cette page, et liste des bulletins déjà parus en cliquant ici.

  Contactez l'Economiste