"On attire l'ennemi par la perspective d'un avantage ; on l'écarte par la crainte d'un dommage. " - SUN TZU

"L'étonnante tâche des sciences économiques est de démontrer aux hommes combien en réalité ils en savent peu sur ce qu'ils s'imaginent pouvoir modeler" - Friedrich HAYEK

"Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation" - Thomas JEFFERSON

"Il ne peut y avoir de crise la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein " - Henry KISSINGER

"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"Les urgences ont toujours été le prétexte sur lequel les protections des libertés individuelles ont été érodé" - Friedrich HAYEK

"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" - Alexandre SOLJENITSYNE

"L'économie c'est la science du sordide, non de la pureté " - Alfred SAUVY

Citation Suivante

Les suites économiques de la Seconde Guerre mondiale

11 juin 2018

Malgré la situation économique catastrophique de nombreux pays belligérants au sortir de la Seconde Guerre mondiale, quelques années seulement auront été nécessaires pour que l'Europe occidentale se reconstruise économiquement, institutionnellement et socialement.

Description

Le bulletin économique dresse tout d'abord (1) un état des lieux général au sortir du conflit, puis (2) il se focalise sur la genèse, le fonctionnement et la portée du Plan Marshall, pour finalement s'intéresser au cas particulier de quatre pays : (3) l'Allemagne de l'Ouest (République Fédérale d'Allemagne), (4) le Japon, (5) la France et (6) la Grande-Bretagne.

Contacter L'Economiste pour vous abonner