"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

"Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette." - John ADAMS

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"Quand vous êtes capable, feignez l'incapacité. Quand vous êtes proche, feignez l'éloignement. Quand vous êtes loin feignez la proximité" - Sun TZU

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

Citation Suivante

Page 1 sur 9

Publications hebdomadaires

La question du salaire "juste" et du salaire minimum

11 décembre 2017

La notion de salaire "juste" est une préoccupation remontant à l'antiquité, mais dont la conception a évolué au cours du Moyen Âge et ce jusqu'à l'époque contemporaine. De nos jours, les inégalités de salaires sont moins bien tolérées que par le passé. Malgré des éléments économiques objectifs permettant de légitimer des différences de rémunérations parfois élevées, le contexte actuel de la crise globale rend parfois inaudibles par l'opinion les arguments économiques, accentuant ainsi les préoccupations de "justice" dans le débat public et politique. Le salaire minimum est un outil de redistribution très largement utilisé dans le monde. En effet, 90% des pays ont un dispositif de ce type pouvant varier quant à ses modalités (généralisation uniforme sur l'ensemble du territoire, différences entre les secteurs d'activités ou entre les régions) et dans ses montants (élevés ou symboliques). La question du salaire minimum est ancienne, mais force est de constater qu'aucun consensus auprès des économistes n'a jamais émergé quant au bien-fondé de cette notion. Il existe toutefois une constante, à savoir que cet outil de redistribution comporte à la fois des avantages, mais également des coûts.

Description

L'analyse portera tout d'abord sur (1) des éléments philosophiques et historiques fondant les considérations entourant le salaire "juste", avant ensuite (2) de décrypter les déterminants économiques contemporains du salaire, ainsi que (3) les considérations autour des limites supérieures et inférieures des salaires.

Dans un second temps, l'analyse s'attachera à (4) développer les critères de fixation du salaire minimum, ainsi que (5) les avantages et les inconvénients liés à l'existence d'un salaire minimum et à son évolution, avant enfin (6) de faire le lien avec la notion de revenu minimum et de pauvreté.

Le marché comme fondement du prix et de l'économie

4 décembre 2017

Au sens économique, le marché désigne l'ensemble des mécanismes garantissant la rencontre d'une offre et d'une demande. Le but est d'aboutir à la détermination du prix auquel se réalisent les échanges (achats et ventes). Le prix issu du marché est une information à partir de laquelle les agents économiques (producteurs et consommateurs) peuvent déterminer leurs choix et faire évoluer leurs comportements. Ainsi, le prix a un rôle allocatif éminent en étant un élément essentiel dans le processus de répartition des biens et des services à la base de l'économie.

Description

Le bulletin économique présentera (1) la notion d'économie de marché, ainsi que (2) la théorie du marché et (3) celle de la concurrence dite pure et parfaite. Ensuite, (4) les mécanismes de marché permettant la détermination d'un prix d'équilibre seront développés. Enfin, (5) l'analyse présentera les différentes conceptions du marché ainsi que ses lacunes.

De l'entreprise à la firme moderne

27 novembre 2017

Le développement des économies occidentales, et maintenant émergentes, est largement fondé sur le capitalisme, qui lui-même est marqué par les mécanismes de marché. De même, l'entreprise dans sa forme moderne (la firme) est également intimement liée à ce développement économique. La firme, dont l'objectif est la recherche du profit, est une institution particulièrement complexe et multiforme. Dès lors, il convient d'essayer d'identifier ses caractéristiques et les différentes théories économiques qui gravitent autour de cette notion afin de comprendre sa nature. La vision dite contractuelle de la firme est encore aujourd'hui la vision dominante dans la théorie économique. Malgré leurs avancées majeures, les théories contractuelles de la firme ignorent des aspects essentiels qui sont l'organisation de la production et la prise en considération des compétences. Dès lors, il convient de s'interroger sur ces aspects et de citer un économiste célèbre du XVIIIème siècle, Adam SMITH : « J'ai vu une petite manufacture qui n'employait que dix ouvriers. Quand ils se mettaient en train, ils venaient à bout de faire entre eux environ douze livres d'épingles par jour. Ainsi, ces dix ouvriers pouvaient faire entre eux plus de 48'000 épingles dans une journée ; donc, chaque ouvrier peut être considéré comme donnant dans sa journée 4'800 épingles. Mais s'ils avaient tous travaillé à part et indépendamment les uns des autres, chacun d'eux assurément n'eût pas fait 20 épingles, peut-être pas une seule, dans sa journée. »

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) les notions d'entreprise et d'entrepreneur, (2) ainsi que les différentes théories économiques dominantes sur ce sujet, puis (3) il se concentre sur les aspects liés à la production et aux compétences des firmes. (4) Il apparaît alors que ces aspects mettent en exergue différentes évolutions par rapport à la théorie économique dominante et (5) que plusieurs considérations nouvelles émergent au regard de la période contemporaine.

Israël et l'économie : vision historique

20 novembre 2017

Depuis la fin des années 1970, Israël a mis en œuvre un aggiornamento économique où le dirigisme étatique a progressivement laissé la place au libéralisme économique, y compris au niveau de son complexe militaro-industriel. Après une période hésitante où l'économie est longtemps restée contrôlée et empreinte de contraintes réglementaires, la situation économique globalement positive du pays est à lier à cette transition économique vers plus de libéralisme.

Description

Le bulletin économique analyse tout d'abord (1) le processus de libéralisation progressive de l'économie israélienne, puis (2) l'importance du complexe militaro-industriel dans la stratégie économique du pays.

Crise du syndicalisme en France : changement social, conflits et régulation sociale

13 novembre 2017

La France est un pays qui est depuis longtemps traversé par des contestations sociales. Si le syndicalisme demeure le vecteur traditionnel des revendications sociales, il est aujourd'hui possible d'évoquer une véritable crise du syndicalisme. De même, si le conflit reste un mode d'expression majeur du changement social, il n'en reste pas moins que sa forme, sa portée et son cadre d'expression ont évolué depuis un demi-siècle. Au final, et malgré des caractéristiques qui demeurent inchangées, les enjeux en termes de cohésion et de régulation sociale peuvent potentiellement être profondément impactés par ces évolutions.

Description

Tout d'abord, (1) le bulletin économique présente et analyse la crise du syndicalisme français depuis 50 ans, puis (2) il souligne le lien entre les conflits et le changement social tout en analysant ces différents thèmes, ensuite (3) il souligne l'évolution des enjeux et des acteurs des nouveaux mouvements sociaux ayant émergé au cours des dernières décennies, avant enfin (4) de s'interroger sur les notions de cohésion et de régulation sociale.

Le Fonds Monétaire International (FMI) dans l'ordre économique mondial

6 novembre 2017

Le Fonds Monétaire International, plus communément connu sous l'acronyme de FMI, est une institution internationale née de la Seconde Guerre mondiale et dont la mission a sensiblement évolué depuis. Le FMI est maintenant un des acteurs majeurs de la gouvernance économique mondiale à travers son rôle au sein du système monétaire et financier international.

Description

Le bulletin économique présente et analyse (1) la genèse et l'évolution du FMI depuis sa création jusqu'à nos jours, en passant notamment par (2) son rôle dans le système monétaire et financier international, ainsi que par (3)  ses missions et (4) son fonctionnement.

Page 1 sur 9