"La seule cause de la dépression est la prospérité" - Clément JUGLAR

"L’économie se venge toujours" - Raymond BARRE

"Il est aussi absurde de parler de démocratie ou d'efficacité économique dans une société communiste que d'évoquer un capitalisme sans argent" - Alexandre ZINOVIEV

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" - Alexandre SOLJENITSYNE

"En période de mobilité économique, la souplesse est une condition vitale du plein emploi" - Alfred SAUVY

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

28/06/16 REPRISE DES PUBLICATIONS : LUNDI 5 SEPTEMBRE

D'ici là, L'Economiste se repose (en Août) mais surtout travaille (en Juillet) à la préparation des prochaines analyses en accès libre et aux prochains bulletins économiques hebdomadaires pour les abonnés. N'hésitez d'ailleurs pas à me contacter durant l'été, soit directement par Email ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) ou par téléphone (06.98.70.49.15 / 04.57.43.19.09) ou via le site, afin de souscrire et mettre en place votre abonnement pour que ce dernier débute à la rentrée de septembre.

Très bon été à tous et merci encore de votre soutien !

vacances-travail-iStock

24/06/16 Cette 6ème force de la concurrence répudiée par Michael Porter : l'Etat

Vous connaissez probablement le modèle des cinq forces de la concurrence, qui est très certainement l’un des modèles les plus connus en stratégie d’entreprise. Il a été élaboré au début des années 1980 par Michael Porter, professeur à la Harvard Business School.

Pour aller plus loin

Sylvain Fontan, « Le capitalisme de connivence », bulletin économique publié sur «leconomiste.eu» le 02/05/2016.

 

22/06/16 L'argent fait-il le bonheur ? Le Paradoxe d'Easterlin

En 1974, l'économiste Richard Easterlin a démontré de manière empirique une relation étrange entre le bien-être et le PIB par habitant : à long-terme, il ne semble pas exister de causalité entre la croissance du PIB  (ajusté de l'inflation) par habitant et le bonheur. Entre 1973 et 2004 par exemple, alors que le PIB réel par habitant a doublé aux Etats-Unis, le "bonheur" est resté constant (voir graphique ci-dessous). Cependant, lorsque l'on regarde la situation à un instant "t", il apparaît tout de même que l'argent fait un peu le bonheur : un ménage plus riche aura tendance à s'estimer plus "heureux" en moyenne qu'un ménage plus pauvre, et ceci particulièrement dans les pays en voie de développement. Comment expliquer alors ce paradoxe ? Et bien pour cela, il faut tout d'abord commencer par étudier la manière dont est mesurée le bonheur et le concept de relativité du bonheur. Par Thomas Renault.

L'argent fait-il le bonheur - Paradoxe d'Easterlin

Lire la suite >

20/06/16 Conjoncture 2016.T2

Après un début d'année 2016 difficile pour l'économie mondiale, notamment marquée par une reconnexion -partielle mais néanmoins brutale- des marchés financiers mondiaux avec les mouvements affectants l'économie réelle, le deuxième trimestre 2016, aura quant à lui, davantage souligné une relative stabilisation de l'environnement économique et financier global. En effet, malgré des inquiétudes persistantes et d'autres grandissantes, les principales craintes ayant négativement impacté le premier trimestre de l'année, se sont partiellement estompées -ou en tout cas éloignées à court terme-, et ce même si des différences géographiques demeurent.

Conjoncture 2016.T2

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

17/06/16 Les stratégies de rente relationnelle

La notion de rente relationnelle désigne l’idée selon laquelle ce sont les relations que l’entreprise entretient avec ses différentes parties prenantes qui permettent d’expliquer une situation de surperformance.