"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

"Pour être valable toute théorie, quelle qu'elle soit, doit être confirmée, tant dans ses hypothèses que dans ses conséquences, par les données de l'observation" - Maurice ALLAIS

"Le capitalisme constitue par nature, un type ou une méthode de transformation économique, et non seulement il n’est jamais stationnaire, mais il ne pourrait le devenir. Ce processus de destruction créatrice constitue la donnée fondamentale du capitalisme" - Joseph SCHUMPETER

"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"L'avarice commence où la pauvreté cesse. " - Honoré de BALZAC

"Notre économie change jour après jour et, en ce sens, elle est toujours nouvelle" - Alan GREENSPAN

"En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal" - Nicolas MACHIAVEL

"La guerre n'est que la simple continuation de la politique par d'autres moyens" - Carl VON CLAUSEWITZ

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

27/05/16 Les prix et le pouvoir d'achat en questions

Pourquoi les consommateurs ont-ils l’impression que les prix augmentent plus que ce que dit l’Insee ?

Comment l’Insee calcule-t-il l’indice des prix à la consommation ?

Quel rapport entre l’indice des prix de l’Insee et le pouvoir d’achat des ménages ?

L’Insee affiche une augmentation du pouvoir d'achat, mais pourquoi n’est-elle pas constatée par tous ?



25/05/16 Keynes pamphlétaire contre le Traité de Versailles

Dans la foulée de sa participation à l’élaboration du Traité de Versailles, Keynes a rédigé Les conséquences économiques de la paix (1919), un texte d’une grande virulence à l’encontre du compromis ainsi que des acteurs des négociations : « Un règlement sans noblesse, sans moralité et sans intelligence », écrit l’économiste.

Traité de Versailles

Lire la suite >

23/05/16 La balance des paiements

La balance des paiements est un document comptable clef pour appréhender la situation d'une économie vis-à-vis du reste du monde. Il retrace en effet, pour une période donnée, l'ensemble des transactions économiques et financières d'un pays avec le reste du monde. La balance des paiements peut traduire un déficit ou un excédent d'un pays, sur le plan des échanges extérieurs.

Balance Des Paiements

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

20/05/16 Friedrich HAYEK ou le probable impossible libéralisme

Friedrich HAYEK (1899-1992) est un économiste d'origine autrichienne et prix Nobel d'économie 1974. Il est largement méconnu du grand public alors même qu'il est un des penseurs du libéralisme économique les plus influents et les plus radicaux de son temps. Il est probablement un des économistes les plus éloignés des idéologies marxiste ou socialistes. En effet, il défend avec force de conviction les vertus du marché libre face aux effets pervers de la planification centralisée et à la main mise de l'Etat sur l'économie.

Le documentaire qui suit (malgré certains reproches possibles mais somme toute mineurs) est simple d'accès et ne nécessite pas de prérequis. Plus intéressant encore, il permet de mieux appréhender la pensée de Hayek sans caricature. Il met en perspective la pensée de F. Hayek en s'appuyant sur des évènements ou des périodes historiques majeurs : l'émergence des banques centrales, l'entre-deux guerres, la grande dépression, la seconde guerre mondiale, l'après-guerre, la libéralisation des marchés financiers, et enfin la crise globale actuelle. Le document présente également sa proposition la plus controversée, et probablement la plus révolutionnaire, à savoir en substance la disparition des banques centrales et la mise en concurrence de monnaies pouvant être émises par tout un chacun.

Sans statuer sur la pertinence ou non de la pensée de Hayek, le documentaire permet enfin de mettre en avant une des batailles intellectuelles les plus passionnantes et fondamentales de l'histoire humaine, à savoir celle qui oppose un monde "hayékien" (en référence à F.Hayek) au monde "keynésien" (en référence à l'économiste anglais John Maynard Keynes). Sans vouloir aller beaucoup plus en avant sur la question, il convient cependant de préciser que si le débat idéologique n'est toujours pas tranché entre ces deux visions (et qu'il ne pourra probablement jamais l'être), il n'en demeure pas moins qu'au regard de la situation actuelle, que les idées de John M. Keynes semblent d'ores et déjà avoir remporté une victoire probablement décisive auprès des dirigeants politiques et des populations, ne serait-ce que via ses propositions flattant le politique et étant beaucoup plus facilement acceptables par les populations.

Lire la suite >

18/05/16 L'essor économique de la criminalité organisée au niveau mondial

L'essor économique de la criminalité organisée mondiale trouve ses origines dans la globalisation, l'effondrement de l'URSS et les effets des attentats du 11 septembre 2001. Parallèlement, les structures de ces organisations criminelles se sont progressivement calquées sur celles de l'économie légale. Enfin, il convient de souligner que la frontière entre activités légales et illégales est de plus en plus tenue du fait de l'interpénétration des deux sphères.

Mafia et globalisation

Lire la suite >