"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"La vérité n’est pas l’exactitude " - Octave MIRABEAU

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"Un problème politique est un problème économique sans solution" - Georges ELGOZY

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"Tous les hommes politiques appliquent sans le savoir les recommandations d’économistes souvent morts depuis longtemps et dont ils ignorent le nom " - John Maynard KEYNES

"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"L'humanité n'est pas sortie de l'âge de pierre parce qu'il n'y avait plus de pierres" - Ahmed Zaki YAMANI

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

15/12/17 Les stratégies de rente relationnelle

La notion de rente relationnelle désigne l’idée selon laquelle ce sont les relations que l’entreprise entretient avec ses différentes parties prenantes qui permettent d’expliquer une situation de surperformance. 

13/12/17 Le quizz d'économie le plus difficile du monde

Le lien URL compris dans cette analyse renvoie à un quizz d'économie rapide comportant six questions, avec quatre niveaux successifs progressivement décroissants en fonction de la difficulté. En effet, le premier niveau est appelé "Prix Nobel", le deuxième "Patron du CAC40", le troisième "Etudiant" et le dernier "Collégien". Si la portée éducative ou révélatrice des compétences réelles en économie de ce quiz est limitée, il n'en demeure pas moins distrayant et une introduction ludique à la chose économique.

Pour faire le quiz, cliquez ici.

Quizz éco le plus dur du monde

 

 

11/12/17 La question du salaire "juste" et du salaire minimum

La notion de salaire "juste" est une préoccupation remontant à l'antiquité, mais dont la conception a évolué au cours du Moyen Âge et ce jusqu'à l'époque contemporaine. De nos jours, les inégalités de salaires sont moins bien tolérées que par le passé. Malgré des éléments économiques objectifs permettant de légitimer des différences de rémunérations parfois élevées, le contexte actuel de la crise globale rend parfois inaudibles par l'opinion les arguments économiques, accentuant ainsi les préoccupations de "justice" dans le débat public et politique.

Le salaire minimum est un outil de redistribution très largement utilisé dans le monde. En effet, 90% des pays ont un dispositif de ce type pouvant varier quant à ses modalités (généralisation uniforme sur l'ensemble du territoire, différences entre les secteurs d'activités ou entre les régions) et dans ses montants (élevés ou symboliques). La question du salaire minimum est ancienne, mais force est de constater qu'aucun consensus auprès des économistes n'a jamais émergé quant au bien-fondé de cette notion. Il existe toutefois une constante, à savoir que cet outil de redistribution comporte à la fois des avantages, mais également des coûts.

L'analyse portera tout d'abord sur (1) des éléments philosophiques et historiques fondant les considérations entourant le salaire "juste", avant ensuite (2) de décrypter les déterminants économiques contemporains du salaire, ainsi que (3) les considérations autour des limites supérieures et inférieures des salaires.

Dans un second temps, l'analyse s'attachera à (4) développer les critères de fixation du salaire minimum, ainsi que (5) les avantages et les inconvénients liés à l'existence d'un salaire minimum et à son évolution, avant enfin (6) de faire le lien avec la notion de revenu minimum et de pauvreté.

salaire

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

 

08/12/17 Pourquoi il faut se méfier du « bon sens »

A la fin des années 1940, le sociologue Paul Lazarsfeld a écrit un article dans lequel il synthétisait les résultats d’une étude menée par le ministère de la défense américain. L’étude portait sur plus de 600.000 soldats et un résultat avait particulièrement attiré son attention. Il indiquait que les soldats qui vivaient à la campagne s’étaient beaucoup mieux adaptés à la vie militaire que les soldats qui vivaient dans des villes.

06/12/17 Edward H. CHAMBERLIN : Théorie de la concurrence monopolistique

Né en 1899, Edward Hastings CHAMBERLIN est un économiste américain. Il obtint sa thèse en 1927 à l'université de Harvard aux Etats-Unis qu'il ne quittera plus jusqu'à sa retraite. Sa contribution principale aux sciences économiques a été publiée en 1933 sous le titre "The Theory of Monopolistic Competition" ("Théorie de la concurrence monopolistique"). Sa théorie a deux ambitions : expliquer le comportement individuel d'entreprises concurrentes quand des éléments de différenciation existent, et souligner la façon selon laquelle un équilibre de marché s'établit entre elles. 

Edward Hastings CHAMBERLIN

Lire la suite >