"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"Les profits sont le sang vital du système économique, l’élixir magique sur lequel repose tout progrès. Mais le sang d’une personne peut être le cancer pour une autre " - Paul SAMUELSON

"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"L'économie mondiale demeure une notion abstraite aussi longtemps que l'on ne possède pas un compte en banque" - Achille CHAVEE

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

"Les communistes sont ceux qui ont lu Marx. Les anti-communistes sont ceux qui l'ont compris " - Ronald REAGAN

"La récession c'est quand votre voisin perd son emploi; la dépression c'est quand vous perdez le vôtre" - Harry S. TRUMAN

Citation Suivante

Analyses de l'économie

08/11/13 La répartition des richesses en Europe

La Banque Centrale Européenne a publié en avril 2013 une étude portant sur le patrimoine des ménages européens. L'étude en question s'intitule : " The Eurosystem household finance and consumption survey ". Malgré une portée limitée (notamment car liée aux patrimoines déclarés et portant uniquement sur les ménages), cette étude a le mérite de présenter un état des lieux révélateur quant aux différences de richesses au sein et entre les pays de la zone euro.

Répartition du patrimoine net en zone euro par décile

Lire la suite >

07/11/13 La reprise économique en Espagne

Alors que l'Espagne est un des pays les plus durement touché par la crise globale, puis par la crise des dettes souveraines en Europe, le pays semble se diriger vers un horizon économique plus favorable. En effet, malgré des défis qui persistent et après un assainissement économique profond toujours en cours et douloureux socialement, le pays montre plusieurs signes significatifs d'amélioration.Evolution de la balance courante de l'Espagne depuis 2002

Lire la suite >

04/11/13 L'intelligence économique et la France

La notion d'intelligence économique est ancienne mais son intérêt s'est significativement accru au cours des dernières années. Auparavant les conflits entre grands Etats-nations se résolvaient par le biais de conflits armés traditionnels. Or, la globalisation économique et financière a fait que les pays sont de plus en plus interconnectés. Dès lors, l'intérêt des conflits armés entre grandes nations s'est peu à peu estompé. Dorénavant, les conflits se règlent en priorité par le biais de guerres économiques. Dans ce contexte, l'intelligence économique (IE) devient primordiale. 

Il n'existe pas de définition universellement admise de l'intelligence économique. De plus, la définition de ce concept peut évoluer selon les époques et les pays. Toutefois, il est possible d'identifier des points de convergence concernant les acteurs, les champs d'application et l'utilité de l'intelligence économique. Dans ce cadre, l'intelligence économique peut se définir, dans sa version la plus large et probablement la plus consensuelle, comme la capacité à recueillir et traiter des informations, et l'aptitude à les utiliser afin d'obtenir un avantage économique dans un but stratégique. Dès lors, l'intelligence économique peut être résumée comme ceci : "Le savoir c'est le pouvoir".

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

30/10/13 La reprise économique au Royaume-Uni

Malgré des difficultés certaines qui persistent, le Royaume-Uni connaît une reprise économique particulièrement encourageante. Les bonnes performances économiques du pays s'expliquent essentiellement par la mise en place d'une politique économique axée notamment sur la stimulation fiscale et réglementaire, l'orthodoxie budgétaire, l'activisme monétaire, le soutien à l'économie, et enfin le recours à l'exploitation des gaz de schiste.Evolution trimestrielle du PIB du Royaume-Uni et de la Zone Euro depuis 2011

Lire la suite >

22/10/13 La "non-décision" de la banque centrale américaine concernant sa politique monétaire

Alors que les observateurs anticipaient une modification de la politique monétaire américaine en septembre 2013, aucun changement n'est finalement intervenu à cette date. Les raisons tiennent à la fois à une reprise économique moins bonne qu'anticipée, mais aussi à des aspects purement humains. Enfin, la non-décision de la banque centrale américaine révèle en creux le manque de capacité d'entrainement de l'économie américaine sur l'économie mondiale. 

Logo de la FED

Lire la suite >

16/10/13 La relative amélioration de la situation économique en zone euro

L'observation des indicateurs avancés de l'activité économique, notamment basés sur des enquêtes auprès des chefs d'entreprise, indique une relative amélioration de la situation économique au sein des pays de la zone euro. L'idée derrière cette constatation est que cela pourrait se traduire par un accroissement de l'activité économique, et donc apporter des signaux plus positifs sur l'emploi.

Evolution de l'indice PMI manufacturier en Zone Euro depuis 2007

Lire la suite >

10/10/13 Eléments à surveiller concernant la fin d'année économique 2013

La fin d'année 2013 s'annonce meilleure qu'en 2012. Toutefois, les risques sur l'économie mondiale n'ont pas disparu. En effet, les interrogations demeurent sur la dynamique économique en Europe et dans les pays émergents, ainsi que sur l'évolution de la politique monétaire américaine. Enfin, au-delà des aspects purement économiques, les évolutions politiques ont également leur rôle à jouer.

Risques sur l'économie mondiale pour la fin 2013

Lire la suite >

08/10/13 Le projet de loi Duflot sur le logement en France

Le gouvernement français a présenté le 6 septembre dernier son projet sur le logement. Il part du constat que les inégalités d'accès au logement se sont accrues du fait de l'augmentation des loyers et de la modération de la progression des revenus. Parmi les mesures comprises dans le projet de loi, les deux principales visent à instaurer un dispositif d'encadrement des loyers ainsi qu'une garantie pour les impayés sur l'ensemble du parc locatif privé. Il apparaît que ces mesures auront en réalité mécaniquement les effets inverses de ceux escomptés : hausse des loyers et des impayés.

Loi ALUR en France

Lire la suite >

07/10/13 La dynamique économique de l'Asie

Après une profonde crise financière à la fin des années 1990, à laquelle a succédé un développement économique accéléré lors de la dernière décennie, les économies asiatiques émergentes forment actuellement la région économique la plus dynamique du monde. Ainsi, près de deux tiers de la croissance mondiale y est concentrée et cette contribution est appelée à augmenter malgré un récent ralentissement. La globalisation financière, ainsi que l'intégration commerciale et économique de cette zone ont largement permis d'enclencher cette dynamique. Il convient toutefois de noter que cette région renvoie à de fortes disparités entre les pays et qu'il demeure des lacunes économiques considérables. Néanmoins, les économies asiatiques émergentes devraient poursuivre leur mouvement de convergence vers les niveaux de revenu des économies avancées et ce, malgré les menaces qui pèsent sur cette dynamique de rattrapage.

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

 

02/10/13 Le remboursement de la dette Argentine aux "fonds vautours"

En 2001, l'Argentine fait face à une dette insoutenable qui entraîne sa faillite. Afin de récupérer une partie de leur argent, la majorité des créanciers internationaux acceptent de restructurer la dette argentine. Toutefois, une minorité de créanciers ("fonds vautours") ont refusé cette proposition et des procédures légales ont été entamées afin que l'Argentine honore sa signature. Fin Août 2013, l'Argentine a été condamnée à rembourser ces fonds dits "vautours" mais le pays s'y refuse pour le moment. Un tel remboursement créerait un précédent qui pourrait potentiellement fragiliser l'Argentine, et plus largement qui remettrait en cause le principe même des renégociations de dette au niveau mondial.

Le remboursement de la dette Argentine aux "fonds vautours"

Lire la suite >