"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

"Vous et moi venons par route ou par rail, mais les économistes voyagent en infrastructures " - Margareth THATCHER

"Il [cf. l'économiste] doit étudier le présent à la lumière du passé afin d'éclairer le futur" - John Maynard KEYNES

"Un peu d’internationalisation éloigne de la patrie, beaucoup y ramène" - Jean JAURÈS

"La seule fonction de la prévision économique, c’est de rendre l’astrologie respectable " - GALBRAITH

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"La puissance productrice d’un pays peut s’accroître d’une façon plus que proportionnelle à l’augmentation du chiffre de sa population" - Alfred MARSHALL

"La récession c'est quand votre voisin perd son emploi; la dépression c'est quand vous perdez le vôtre" - Harry S. TRUMAN

"Le plein-emploi ou même une situation voisine du plein-emploi est rare autant qu’éphémère" - John Maynard KEYNES

Citation Suivante

Analyses de l'économie

08/07/15 Le Quantitative Easing (en théorie, si tout va bien et sans évoquer les risques ni les effets pervers...)

Le Quantitative Easing est une mesure exceptionnelle qui marque une rupture historique dans la politique monétaire européenne.
De quoi s’agit-il ?
Quel pari la BCE a-t-elle pris pour relancer la croissance européenne ?



06/07/15 Eléments d'appréhension relatifs au développement durable

Entre le Sommet de la terre de Rio en 1992 et la Conférence Paris Climat de 2015, en passant par la Conférence de Johannesburg en 2002, le Protocole de Kyoto en 2005 et le Rapport Stern de 2006, et malgré un coup d'arrêt depuis le déclenchement de la crise globale, la notion de développement durable s'est progressivement imposée dans le débat public. Cependant, malgré des évolutions certaines au niveau de la prise de conscience internationale, un relatif constat d'échec s'impose quant à la portée pratique de cette notion. Dès lors, cela conduit à s'interroger sur la notion même de développement durable. En effet, l'observation des indicateurs consensuels existants souligne d'une part, une relative imprécision et incomplétude au regard des contours du concept et, d'autre part, il apparaît que presque aucune nation ne réussit à atteindre un niveau de développement humain et économique élevé tout en conservant un impact environnemental inférieur au seuil de durabilité écologique.

Développement Durable

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

29/06/15 Réflexion sur la relation entre Etats et marchés financiers

L'éclatement de la crise financière en 2007-2008 débouche sur plusieurs débats publics et l'idée selon laquelle les marchés financiers sont à l'origine des maux que nous connaissons actuellement, est largement répandue au sein des populations. Loin de lutter contre cette idée, les politiques de tous bords et de tous pays jouent avec pour faire oublier que ce sont eux qui ont mis en place les politiques économiques ayant conduit à la crise globale actuelle. Dans ce cadre, les marchés financiers deviennent souvent le bouc émissaire d'Etats n'assumant pas leurs responsabilités. Il convient alors de rappeler un certain nombre de vérités.

Etats et marchés financiers

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

22/06/15 La méthode des scénarios appliquée à la gestion de la dette publique française

La méthode des scenarios dépasse la seule discipline économique et permet plus largement de raisonner par rapport à des conséquences et des situations susceptibles d'évoluer dans le temps. Cette méthode est liée en amont à des biais cognitifs forts influant sur la perception que les individus ont de concepts identiques. L'approche économique par le biais des scenarii consacre une place prépondérante à la notion d'incertitude en cherchant avant tout à penser l'improbable plus que le probable. In fine, cette méthode enseigne qu'il est bon d'espérer le meilleur mais qu'il convient également de toujours envisager le pire. A ce titre, il apparaît que l'appréhension de la gestion de la dette publique française peut être analysée à travers cette grille de lecture originale.

Méthode des scenarii

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

15/06/15 Circuit et agents économiques appliqués à la hausse des salaires

La science économique se définit comme étant l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses. Ces différentes activités sont réalisées par plusieurs types d’agents économiques dont l'articulation de leurs relations mutuelles peut être synthétisée visuellement au sein de ce qu'il convient d'appeler un circuit économique. Le circuit économique permet de souligner les effets attendus ou escomptés d'un changement dans l'environnement économique d'un pays. Il ne permet pas de quantifier ces effets mais il met en exergue les avantages et les inconvénients, ainsi que les effets en chaîne. Le discours politique présente parfois la hausse des salaires comme une solution pour assurer la prospérité économique d'un pays. Si cette mesure peut intuitivement apparaître comme allant dans le bon sens, la réalité économique est plus complexe. En effet, les conséquences économiques positives de court terme sont moindres que les aspects négatifs de moyen et long terme.

Circuit économique

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

09/06/15 Rapport cinglant de la Cour des Comptes concernant la gestion de l'Etat français

La vidéo ci-dessous résume sans détour le rapport issu de la Cours des Comptes de Mai 2015. Si les termes utilisés par les experts de la Cours des Comptes sont plus diplomatiques et moins crus, il n'en demeure pas moins que le fond de leur jugement est sans appel et constitue un désaveu cinglant pour le gouvernement français : mensonge, incompétence, courtermisme, démagogie, irresponsabilité et manipulation de l'Etat (le Gouvernement ?) français. Attention, ça pique...

Citation

Sylvain Fontan, « Rapport cinglant de la Cour des Comptes concernant la gestion de l'Etat français », analyse publiée sur «leconomiste.eu» le 09/06/2015.

08/06/15 Théorie des jeux et résolution du "conflit" grec

La théorie des jeux est un domaine au confluent de spécialités telles que l'économie, la psychologie et les mathématiques. Cette approche constitue une grille de lecture pertinente pour appréhender la résolution du conflit grec et la négociation portant sur la dette de ce pays.

Grèce théorie des jeux

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

04/06/15 Les biotechnologies comme source de croissance à l'avenir

Au même titre que la machine à vapeur, l'électricité ou encore l'informatique ont constitué des ruptures technologiques majeures, les biotechnologies pourraient également s'inscrire dans cette histoire. En effet, encore méconnues du grand public, elles constituent pourtant potentiellement des relais de croissance dans plusieurs secteurs d'activités, même si les obstacles à leur développement sont encore nombreux.

Les biotechnologies

Lire la suite >

01/06/15 Evolution de la conjoncture économique française depuis 45 ans

Une politique économique est un ensemble de mesures visant à orienter l’activité économique d’un pays afin que des objectifs soient atteints. Dans ce cadre, il convient de distingues les politiques conjoncturelles et les politiques structurelles : la politique conjoncturelle vise à faire face à l'ensemble des variations économiques à court terme, tandis que la politique structurelle se place dans une perspective de plus long terme. Les politiques conjoncturelles concernent donc la régulation de l'environnement économique pour corriger des déséquilibres ponctuels, alors que les politiques structurelles ambitionnent de modifier durablement les structures du fonctionnement économique. L'analyse se bornera ici à étudier les politiques conjoncturelles sous un angle dynamique, c'est-à-dire en intégrant leur évolution dans le temps.

La France est la 6ème économie la plus riche du monde (récemment dépassée par la Grande-Bretagne). Elle est respectivement classée au 25ème et 20ème rang mondial en termes de richesses par habitant et de développement humain. De plus,  elle a comparativement mieux traversé la crise que les autres pays avancés entre 2007 et 2011 ; alors que, depuis 2012 la situation est inversée. Si ces éléments sont globalement positifs, il n'en demeure pas moins que l'évolution des principaux indicateurs économiques conjoncturels se sont dégradés depuis quatre décennies.

KALDOR France

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consulter l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consulter les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contacter L'Economiste afin d'obtenir les conditions pour vous abonner en cliquant ici.

27/05/15 Exclusion des juifs et chocs météorologiques

Une fois n'est pas coutume, l'analyse qui suit est en anglais. Les auteurs de cette analyse développent un raisonnement original quant à l'origine économique des persécutions à l'encontre des juifs depuis près de 1000 ans en Europe. En effet, cette analyse fait apparaître des raisons économiques liées à des considérations météorologiques dans un contexte de sociétés agraires.  

Jewish and weather

Lire la suite >