"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"Le plein-emploi ou même une situation voisine du plein-emploi est rare autant qu’éphémère" - John Maynard KEYNES

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"Dans ce monde complexe où l’information n’a jamais été aussi abondante, nous devons développer l’intelligence économique " - Jean ARTHUIS

"C'est uniquement parce que nous sommes libres dans le choix de nos moyens que nous sommes aussi libres dans le choix de nos fins. La liberté économique est par conséquent une condition indispensable de toute autre liberté" - Friedrich HAYEK

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"On ne peut devenir entrepreneur qu’en devenant auparavant débiteur. S’endetter appartient à l’essence de l’entreprise et n’a rien d’anormal" - Joseph SCHUMPETER

"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL

Citation Suivante

Analyses de l'économie

28/07/14 Fragilités conjoncturelles de l'économie russe

Après une période favorable, la Russie connaît depuis quelques années une conjoncture économique plus préoccupante. En effet, au-delà des fragilités structurelles de l'économie russe (économie rentière souffrant d'un manque de diversification, problèmes de gouvernance, démographie déclinante, capital humain fragilisé par l'état sanitaire de la population, etc), et au-delà des considérations liées directement ou indirectement aux évènements en Ukraine, plusieurs éléments de nature conjoncturelle pèsent négativement sur la dynamique globale du pays et peuvent présager de lendemains moins favorables sur le plan économique et social.

Russie RP

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

22/07/14 Les origines du déficit extérieur de la France

La balance commerciale de la France est déficitaire depuis près de 10 ans. Plusieurs facteurs sont à l'origine de cette situation dégradée. La raison fondamentale est avant tout une perte de compétitivité de la France (voir bulletin). Toutefois, il existe également des raisons structurantes liées aux caractéristiques de la stratégie française en terme d'exportations. Il convient dès lors d'identifier ces facteurs participant à la situation dégradée dans laquelle la France se trouve : spécialisation industrielle, orientation géographique des exportations, et enfin un appareil productif inadapté à l'environnement né de la globalisation économique.   

 Evolution de la Balance Extérieure de la France depuis 1990

Lire la suite >

21/07/14 Explications, objectifs et implications liés aux nouvelles réglementations bancaires issues de la crise globale

Sans rentrer dans le détail des causes et des mécanismes ayant entraîné la crise globale actuelle, il convient de constater que cette dernière relève initialement d'une crise financière. Depuis, il apparaît que l'industrie bancaire a connu des évolutions sensibles afin de limiter le risque d'une nouvelle crise systémique. Si les mesures mises en place semblent justifiées, leurs implications pratiques peuvent en réalité obérer le potentiel de sortie de crise.

Réglementation bancaire

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

26/06/14 Le prix Nobel d'économie 2013

Le prix Nobel d'économie 2013 a été décerné à trois économistes américains, en l'occurrence Eugene F. Fama, Lars Peter Hansen et Robert J. Shiller. A première vue, ce choix a de quoi déconcerter tant les personnalités récompensées proviennent de courants idéologiques différents. Toutefois, le Nobel prime ici davantage une combinaison de travaux ayant permis une avancée dans la connaissance de la fixation des prix des actifs qu'une théorie en tant que telle.

Prix Nobel 2013

Lire la suite >

24/06/14 Perspectives d'évolution du Royaume-Uni au sein de l'Europe

Le Royaume-Uni a toujours occupé une position originale au sein de l'Union Européenne (UE). La situation géographique et l'Histoire de ce pays expliquent en partie ses positions politiques et économiques actuelles. Au-delà de ces aspects, la place du Royaume-Uni au sein de l'UE devra être éclaircie à l'heure où il est question d'approfondir l'intégration européenne vers davantage de fédéralisme.

Angleterre et UE

Lire la suite >

18/06/14 Interview "télévisée" de L'Economiste sur le développement économique de la Birmanie

A partir de la minute 6'45, mon intervention concernant le développement économique de la Birmanie dans la vidéo ci-dessous.

13/06/14 La nouvelle conseillère économique de l'Elysée critique la politique économique de François Hollande

L'économiste et directrice des études économiques pour l'Europe de Bank of America Merril Lynch, Laurence Boone, a récemment été nommée (mardi 10 Juin 2014)  conseillère économie et finance de Françoise Hollande. Dans ce contexte, il convient de relire ce que Madame Boone disait de la politique économique menée par le chef de l'Etat depuis son élection en mai 2012. En effet, le 26 mai 2014, elle publiait une tribune dans le journal L'Opinion dans laquelle elle critiquait vertement la politique économique menée par la majorité présidentielle. Le texte qui suit est particulièrement évocateur.

BOONE Laurence

Lire la suite >

03/06/14 Menace de bulle sur les prêts étudiants aux Etats-Unis

L'actualité économique récente aux Etats-Unis a largement été dominée par les considérations portant sur la reprise économique, l'évolution de la politique monétaire ou encore les risques d'un désaccord politique sur le budget. L'ensemble de ces sujets ont occulté l'évolution inquiétante des prêts étudiants. Si cette évolution n'est pas comparable à celle ayant mené à l'éclatement de la crise globale avec les prêts hypothécaires, il n'en demeure pas moins que les menaces sur l'économie sont réelles.

Evolution des prêts étudiants et des défauts aux Etats-Unis depuis 2006

Lire la suite >

29/05/14 L'inertie de la France face au "mur" de la dette qui s'approche

En 2013, la France va atteindre une dette publique record à 95% de sa richesse nationale, soit environ 2'000 milliards d'euros. Le pays confirme ainsi année après année son incapacité à juguler sa fuite en avant budgétaire. Derrière cette somme abstraite il y a des réalités pratiques que les dirigeants politiques feignent d'ignorer. En effet, si le pays donne encore l'impression de maîtriser son destin c'est avant tout grâce à des conditions exceptionnelles et indépendantes de la France. Ces conditions ne dureront pas éternellement et si rien n'est fait pour remédier à ce phénomène c'est la souveraineté même de la France qui pourrait être remise en question. 

Evolution de la dette en pourcentage du PIB en France depuis 1995

Lire la suite >

27/05/14 Qu'est-ce que la politique macroprudentielle ?

Le vaste chantier de la réforme des supervisions bancaires et financières vise à compléter la régulation micro-prudentielle traditionnelle centrée sur les risques individuels, par une régulation macro-prudentielle prenant en compte les risques dans leur globalité.

La politique macro-prudentielle peut ainsi se définir comme ayant l’objectif de « limiter le risque systémique, c’est-à-dire le risque d’une désorganisation de grande ampleur de la fourniture de services financiers, qui entrainerait de sérieuses conséquences pour l’économie réelle » ; en d’autres termes, éviter, dans la mesure du possible, les crises mettant en jeu la stabilité du système financier.

Pol macropudentielle 1

Lire la suite >