"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment " - Cardinal de REITZ

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"Quand un économiste vous répond, on ne comprend plus ce qu’on lui avait demandé " - André GIDE

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"Un Economiste peut commettre deux erreurs, la première consiste à ne pas calculer et la seconde à croire en ce qu’il a calculé" - Michal KALECKI

"La guerre n'est que la simple continuation de la politique par d'autres moyens" - Carl VON CLAUSEWITZ

"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"La seule fonction de la prévision économique, c’est de rendre l’astrologie respectable " - GALBRAITH

Citation Suivante

Analyses de l'économie

01/11/17 Le hasard derrière le succès cinématographique

La relation entre le coût d’un film et le revenu généré est hautement imprévisible comparée à celle d’autres types d’investissements. Telle est la conclusion de l’étude de l’économiste américain Arthur de Vany, publiée dans Hollywood Economics : How Extreme Uncertainty Shapes the Film Industry (2003). Le professeur de l’université de Californie y montre qu’une grande partie de ce que l’on attribue aux compétences n’est en réalité qu’une attribution a posteriori. Par Romain Treffel.

Cinéma

Lire la suite >

30/10/17 Enjeux de l'économie numérique

En substance, l'économie numérique renvoie aux activités en ligne, c'est-à-dire en lien avec internet. Par extension, cela réfère également à l'exploitation des données issues et circulantes à travers le monde via le développement des réseaux et leur interconnexion. Dès lors, la capacité à drainer, à valoriser et à utiliser ces flux d'information devient un élément constitutif de la puissance de grands acteurs internationaux et un phénomène appelé à s'accroître.

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) les liens, parfois contradictoires, entre l'économie numérique et la démocratie, puis (2) s'intéresse aux relations entre les données personnelles et l'économie, avant de (3) se focaliser sur les données personnelles et la surveillance, et enfin (4) élargir la réflexion sur la notion de puissance au sein des enjeux géoéconomiques.

Economie numérique

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

27/10/17 Etre intelligent et prendre des décisions irrationnelles !

Avez-vous déjà remarqué que des personnes intelligentes peuvent prendre des décisions totalement irrationnelles ? Comment expliquer ce phénomène ? D’après Keith Stanovich, il faut faire une distinction entre le quotient intellectuel et le quotient rationnel. En effet, on peut être très intelligent ... mais pas du tout rationnel.

25/10/17 Mécanismes nationaux de résolution des problèmes internes

Le schéma ci-dessous est certes caricatural et certainement simpliste.

D'aucuns le trouveront même probablement stupide, stigmatisant, de mauvais goût, alimentant les préjugés, participant à édifier des murs entre les peuples, etc.

Espérons cependant que le novlangue n'a pas encore fait toute son oeuvre et que d'autres le trouveront parfois révélateur et en tout cas toujours drôle.

International problem solving way

Lire la suite >

23/10/17 Atouts et faiblesses structurelles du Japon

Au-delà du choc conjoncturel lié à la crise globale et à la politique économique récemment mise en place pour tenter de faire face à cette situation (les Abenomics), l'économie japonaise présente des faiblesses structurelles. En effet, le vieillissement de la population, l'endettement public et la déflation chronique dont souffre le Japon depuis près de vingt ans pèsent sur les performances économiques. Le Japon dispose cependant d'importants atouts lui permettant de reculer le rythme de son déclin relatif au sein des grandes puissances économiques : excellence technologique, dynamisme commercial, puissance financière et leadership économique en Asie.

Le bulletin économique développe tout d'abord (1) les atouts économiques structurels du Japon puis, (2) ses faiblesses structurelles.

Drapeau Japon

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

 

20/10/17 35 ans d'économie mondiale en 20 secondes

L'animation suivante montre l'évolution de la part de chaque pays dans le PIB mondial entre 1980 et 2015, et ce faisant souligne ainsi un basculement progressif mais certain du monde des pays développés vers les pays en développement.



18/10/17 Voltaire spéculateur

Contrairement à Rousseau et Diderot, Voltaire était riche. Ne pouvant vivre de sa plume, le plus célèbre des philosophes des lumières n’a pas renoncé pour autant à gagner l’argent de sa liberté. Voulant s’enrichir de toutes ses forces, il emploie des méthodes et il fréquente des personnages qu’il hait pour bâtir sa fortune. Ainsi, il multiplie les opérations légales mais douteuses, s’associe avec des affairistes qui, grâce à leurs connexions politiques, font de très gros profits sur le dos de l’Etat. Par Romain Treffel.

Voltaire

Lire la suite >

16/10/17 Importance économique de la mer

L'importance du fait maritime dans la mondialisation n'est pas un phénomène nouveau et date de l'antiquité. Néanmoins, la mondialisation a accru ce phénomène et s'est traduite par une montée en puissance des enjeux maritimes aussi bien en termes de flux que de ressources. Dans ce cadre, l'importance économique et diplomatique des espaces maritimes dans la mondialisation fait plus que jamais de la mer un enjeu politique grâce auquel un Etat peut rayonner et affirmer sa puissance sur la scène internationale. Toutefois jusque-là, l'accès au caractère hautement stratégique des richesses du fond des mers était réservé à un petit nombre de pays avancés disposant de la maîtrise scientifique et technologique ad hoc ; cela est en train de changer.

Le bulletin économique développe tout d'abord (1) une vision stratégique globale concernant les enjeux contemporains autour de l'économie de la mer, puis (2) l'analyse souligne l'importance des réseaux maritimes comme vecteurs de la mondialisation, ensuite (3) elle présente les grandes lignes du fonctionnement de cette économie ainsi que la situation actuelle, (4) avant de mettre en évidence la portée économique et géoéconomique de ce secteur ainsi que sa dynamique, et enfin (5) elle dresse les caractéristiques de la culture maritime et les vulnérabilités induites par l'importance de ce secteur d'activité.

Economie mer

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

 

13/10/17 Comprendre la matrice d’Ansoff

La matrice d’Ansoff, c’est un peu l’ancêtre des outils stratégiques. Mathématicien d’origine russe, Igor Ansoff est né à Vladivostock en 1918, un an après la révolution. Il émigrera aux Etats-Unis en 1936. Pour autant, parce qu’il parlait le russe, et parce qu’il disposait d’une formation mathématique, il sera influencé par les méthodes de planification soviétiques.

11/10/17 Sans fraude fiscale, pas de déficit public?

C'est une affirmation que l'on voit passer de temps en temps: "Sans fraude fiscale, il n'y aurait pas de déficit public". Elle devient de plus en plus présente, depuis quelques années. Et c'est vrai que les ordres de grandeur semblent correspondre : entre  60 et 80 milliards d'euros pour la fraude fiscale selon certaines estimations, pour un déficit public d'environ 70 milliards d'euros l'an dernier. Mais peut-on vraiment en conclure que faire disparaître la fraude fiscale ramènerait les finances publiques à l'équilibre? Certainement pas. Par Alexandre Delaigue.

Fraude fiscale déficit public

Lire la suite >