"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"Beaucoup considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu le voit comme le cheval tirant la charrue" - Winston CHURCHILL

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"Vous et moi venons par route ou par rail, mais les économistes voyagent en infrastructures " - Margareth THATCHER

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"On attire l'ennemi par la perspective d'un avantage ; on l'écarte par la crainte d'un dommage. " - SUN TZU

Citation Suivante

Analyses de l'économie

13/08/20 Comprendre la sérendipité : quand le hasard ne doit rien au hasard

La sérendipité est devenu un terme très à la mode dans les business schools. On l’associe souvent de façon très simplificatrice au fait de découvrir quelque chose que l’on ne cherchait pas, ou à une innovation fortuite liée au hasard. En vérité, le hasard n’existe pas vraiment dans les actions humaines, et la sérendipité relève de mécanismes comportementaux conscients et inconscients bien plus complexes. 

12/08/20 Savoir innover quand on n'a pas le temps (quitte à tricher)

Les directions générales cherchent à favoriser l’innovation pour régénérer les offres et les activités. Or, les méthodes de management destinées à améliorer la performance opérationnelle, comme le lean management ou le TQM, ont permis de faire la chasse aux tâches inutiles, de fiabiliser les processus, mais ce faisant ont aussi conduit à réduire les marges de manœuvre des acteurs (le slack) dans des organisations mises sous tension. Dans ce contexte, comment des salariés parviennent-ils à trouver le temps d’innover ? 

11/08/20 Pourquoi il faut se méfier du « bon sens »

A la fin des années 1940, le sociologue Paul Lazarsfeld a écrit un article dans lequel il synthétisait les résultats d’une étude menée par le ministère de la défense américain. L’étude portait sur plus de 600.000 soldats et un résultat avait particulièrement attiré son attention. Il indiquait que les soldats qui vivaient à la campagne s’étaient beaucoup mieux adaptés à la vie militaire que les soldats qui vivaient dans des villes.

10/08/20 Le piège de la stratégie de la poule mouillée

Imaginez deux entreprises qui lancent au même moment, au même prix et auprès des mêmes clients deux technologies concurrentes mais incompatibles. C’est par exemple ce qui est arrivé avec la DCC de Philips et le MiniDisc de Sony, deux technologies d’enregistrement et de reproduction numérique du son. Par malchance, les premiers clients innovateurs s’équipent à 50/50 des deux technologies. De fait, lorsque cette clientèle initiale s’épuise et qu’on passe aux clients normaux, ceux-ci, incapables d’anticiper quelle technologie sera au bout du compte la plus répandue, préfèrent attendre qu’un vainqueur l’emporte. Brutalement, quelques semaines après le lancement, le marché s’effondre.

07/08/20 Comprendre les effets de réseau : les conséquences stratégiques

Pourquoi s'inscrit-on sur un réseau social plutôt que sur un autre ? Simplement, parce qu'il y a davantage d'utilisateurs que sur tout autre plateforme ce qui la rend plus attractive. Les effets de réseau sont donc le pouvoir d’attraction ou la valeur d’un produit, d’un service ou d’une plateforme qui grandit avec le nombre d’utilisateurs ou d’autres parties prenantes.

06/08/20 Etre intelligent et prendre des décisions irrationnelles !

Avez-vous déjà remarqué que des personnes intelligentes peuvent prendre des décisions totalement irrationnelles ? Comment expliquer ce phénomène ? D’après Keith Stanovich, il faut faire une distinction entre le quotient intellectuel et le quotient rationnel. En effet, on peut être très intelligent ... mais pas du tout rationnel.

05/08/20 Comprendre la matrice d’Ansoff

La matrice d’Ansoff, c’est un peu l’ancêtre des outils stratégiques. Mathématicien d’origine russe, Igor Ansoff est né à Vladivostock en 1918, un an après la révolution. Il émigrera aux Etats-Unis en 1936. Pour autant, parce qu’il parlait le russe, et parce qu’il disposait d’une formation mathématique, il sera influencé par les méthodes de planification soviétiques.

04/08/20 Comment réaliser la segmentation stratégique d'un secteur

La règle d’or en stratégie, c’est de choisir son terrain de bataille. Mais encore faut-il bien connaître les positions stratégiques de ses concurrents et leurs possibilités de manœuvres. De fait, dans un même secteur, toutes les entreprises n’ont pas le même comportement, la même façon de se battre. Il en est ainsi, parce qu’elles ont fait des choix structurels fondamentalement différents. En clair : elles ne disposent pas des mêmes armes. Pour bien mesurer la réalité des forces en présence, il faut segmenter le secteur d’activité, c’est-à-dire cartographier le paysage concurrentiel. 

03/08/20 L'impasse des stratégies de coût trop faibles

Michael Raynor et Mumtaz Ahmed ont étudié 25.000 entreprises sur une période de 45 ans (entre 1966 et 2010). Grâce à une méthodologie particulièrement sophistiquée, ils ont identifié 174 entreprises exceptionnelles et 170 entreprises excellentes. En les comparant aux autres entreprises, ils ont identifié trois règles à suivre pour connaître le succès.

31/07/20 Comprendre les barrières stratégiques à l’entrée

Si la théorie économique vante les avantages de la concurrence pure et parfaite, les entreprises préfèrent, elles, atténuer cette concurrence car elle fait pression sur les marges. Et bien justement, pour alléger l’intensité de la concurrence, il est stratégique de renforcer des barrières à l’entrée pour dissuader l’arrivée de nouveaux concurrents. Cette vidéo met l’accent sur les barrières stratégiques à l’entrée, qui résultent de l’action volontaire des entreprises. Une autre porte en revanche  sur les barrières structurelles à l’entrée, mais ces deux aspects ne sont pas toujours faciles à distinguer.