"Il y a deux types de problèmes dans la vie : les problèmes politiques sont insolubles et les problèmes économiques sont incompréhensibles" - Alec DOUGLAS-HOME

"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"La propriété est un droit antérieur à la loi, puisque la loi n'aurait pour objet que de garantir la propriété" - Frédéric BASTIAT

"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" - Henry FORD

"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le socialisme, les gens ont davantage de parkings " - Winston CHURCHILL

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"Pour être valable toute théorie, quelle qu'elle soit, doit être confirmée, tant dans ses hypothèses que dans ses conséquences, par les données de l'observation" - Maurice ALLAIS

Citation Suivante

Robert Owen, entrepreneur patron socialiste utopique

8 novembre 2021

Premier penseur authentiquement socialiste en Grande-Bretagne, Robert Owen (1771-1858) était surtout un entrepreneur et un patron réputé.

RObert Owen, entrepreneur patron socialiste utopique

 

Après un échec dans la construction de machines à filer le coton, il prend la direction d'une filature de coton qui devient rapidement l'un des plus grands établissements. Ensuite, il se marie avec la fille du propriétaire de la filature de New Lanark (Sud de l’Écosse), dont il devient patron après l’avoir rachetée avec ses associés. Il choisit alors de la gérer selon des principes qui s’apparentent à ceux du socialisme utopique. Ainsi, il améliore les conditions de vie de ses ouvriers de façon très pragmatique. Il augmente leurs salaires. Il fait réparer les habitations et ouvrir un magasin qui propose des produits de bonne qualité presque à prix coûtant et vend de l’alcool en quantité limitée. Il investit dans l’éducation, celle des adultes (hygiène, ordre, prévoyance), mais surtout celle des enfants, pour lesquels il crée une école primaire. Les usines de la filature ont prospéré et sont devenues un exemple de socialisme utopique : inscrit au patrimoine de l’UNESCO, le village est aujourd’hui une attraction touristique importante.

Robert Owen est aujourd’hui considéré comme le père du mouvement coopératif, lequel correspond à une forme de socialisme désignant la constitution, contre l’État existant, d’un nouvel ordre économique et social à partir de multiples structures intermédiaires telles que les coopératives ou les associations. Il attribuait la misère à la guerre entre salariés et patrons, et la solution résidait pour lui dans l’union de tous les hommes pour le contrôle de l’outil de travail. Ainsi, il a préconisé l’installation de communautés coopératives de 1200 personnes dans un seul immeuble, soit une utopie coopérative proche du phalanstère de Fourier. Le patron écossais est également à l’origine du fameux mot d’ordre « huit heures de travail, huit heures de loisir, huit heures de sommeil » repris par la Première Internationale en 1864. 

 

 

Citation

Romain Treffel, « Rober OWEN, entrepreneur patron socialiste utopique », analyse publiée sur «leconomiste.eu» le 12/14/2016. Anecdote économique extraite du recueil intitulé « 50 anecdotes économiques pour surprendre son auditoire ».

Anecdotes