"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" - Milton FRIEDMAN

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"Un économiste est quelqu’un qui expose l’évidence en termes incompréhensibles" - Alfred KNOPFT

"L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare " - Maurice BLONDEL

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"La vérité n’est pas l’exactitude " - Octave MIRABEAU

"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

"Si la méchanceté des hommes est un argument contre la liberté, elle en est un plus fort encore contre la puissance. Car le despotisme n'est autre chose que la liberté d'un seul ou de quelques-uns contre tous" - Benjamin CONSTANT

"Une démocratie peut se rétablir rapidement d'un désastre matériel ou économique, mais quand ses convictions morales faiblissent, il devient facile pour les démagogues et les charlatans de prêcher. Alors tyrannie et oppression passent à l'ordre du jour" - James William FULLBRIGH

"Tout chômage quelconque a uniquement sa cause dans le fait que des changements dans les conditions de la demande ont lieu sans cesse, et que les résistances de frictions empêchent que l’ajustement des salaires appropriés ne s’effectue instantanément" - Arthur Cecil PIGOU

Citation Suivante

Réflexion sur le capitalisme de connivence

2 mai 2016

Bien connue outre-Atlantique, mais largement occultée en France, la notion de Capitalisme de connivence, ou Crony capitalism en anglais, fournit pourtant une grille de lecture intéressante concernant la situation des économies et des sociétés développées contemporaines. Alors qu'en pratique il existe plusieurs versions de l'économie de marché et du système économique capitaliste, le libéralisme et le capitalisme sont pêle-mêle fréquemment accusés d'être à la source des frustrations des peuples ; sans nécessairement que les personnes émettant ces accusations sachent exactement ce que ces notions recouvrent par ailleurs. Or, ces détracteurs se trompent de cible et devraient se questionner au sujet d'une déviance foncièrement illibérale du capitalisme qui dévoie et travestit l'esprit originel de ce système économique via la collusion des pouvoirs politiques, économiques, financiers et syndicaux. En effet, dans ce cadre, l'accroissement du poids de l'Etat, l'emprise sur ce dernier des grandes entreprises, du système financier et des groupes d'intérêts catégoriels ne sont en réalité que des manifestations différentes d'un seul et même phénomène : le capitalisme de connivence.

Capitalisme de connivence

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

TARIF ABONNEMENT : 150 euros pour un abonnement annuel, c'est-à-dire pour 42 bulletins économiques hebdomadaires envoyés sous format PDF chaque lundis matin (sauf en juillet-août où il n'y a pas de publication).

S'abonner en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou en appelant le 06.98.49.15 ou le 04.57.43.19.09.