"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise " - Jean MONNET

"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette." - John ADAMS

"L'économie mondiale demeure une notion abstraite aussi longtemps que l'on ne possède pas un compte en banque" - Achille CHAVEE

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" - Henry FORD

Citation Suivante

Concours de circonstances pour le Nobel de Hayek

14 janvier 2022

En 1974, deux économistes à l’âge identique (75 ans) mais aux points de vue fondamentalement opposés, l’autrichien Friedrich von Hayek et le suédois Gunnar Myrdal, ont dû partager le Prix Nobel d’économie.

Hayek Nobel

 L’académie suédoise voulait honorer le second, un keynésien distingué et une grande figure du socialisme suédois, mais elle redoutait les accusations de favoritisme : les membres du comité ont donc voulu contrebalancer ce choix avec un économiste plus conservateur. Hayek a été surpris de gagner le Prix Nobel, Myrdal de le partager. Celui-ci était si fâché qu’il n’a pratiquement pas échangé un mot avec son corécipiendaire pendant la cérémonie de remise des prix. Une bonne partie des économistes, américains notamment, ont été scandalisés par ce choix, car ils considéraient Hayek comme un extrémiste de droite. De surcroît, ils ne le considéraient tout simplement pas comme un économiste, et la « communauté des économistes » l’avait pratiquement ignoré pendant les Trente Glorieuses. Avec le recul, sa consécration peut donc apparaître comme le symbole d’un changement de paradigme dominant dans la pensée économique.

Pour sa défense, Hayek n’était pas seulement un économiste : il s'est intéressé à de nombreux champs de la connaissance humaine, dont le droit, la philosophie politique, ou la psychologie. Il avait d’ailleurs défendu sa pluridisciplinarité en ces termes : « Personne ne saurait être un grand économiste en étant seulement économiste et je suis même tenté d'ajouter qu'un économiste qui n'est qu'économiste peut devenir une gêne, si ce n'est un danger ». Quant au Prix Nobel, il avait déclaré que, si on l'avait consulté, il se serait opposé à la création d'un prix qui donne à son récipiendaire un prétexte pour se prononcer avec assurance sur tous les problèmes de l'heure.

Citation

Romain Treffel, « Concours de circonstances pour le Nobel de Hayek », analyse publiée sur «leconomiste.eu» le 23/03/2016. Anecdote économique extraite du recueil intitulé « 50 anecdotes économiques pour surprendre son auditoire ».

Anecdotes