"Les urgences ont toujours été le prétexte sur lequel les protections des libertés individuelles ont été érodé" - Friedrich HAYEK

"Il [cf. l'économiste] doit étudier le présent à la lumière du passé afin d'éclairer le futur" - John Maynard KEYNES

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

"La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI

"L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare " - Maurice BLONDEL

"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

"Si la méchanceté des hommes est un argument contre la liberté, elle en est un plus fort encore contre la puissance. Car le despotisme n'est autre chose que la liberté d'un seul ou de quelques-uns contre tous" - Benjamin CONSTANT

"Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise " - Jean MONNET

"L'avarice commence où la pauvreté cesse. " - Honoré de BALZAC

"Le plein-emploi ou même une situation voisine du plein-emploi est rare autant qu’éphémère" - John Maynard KEYNES

Citation Suivante

J.M.Keynes contre F.A.Hayek : le plus grand combat intellectuel économique (Round 2)

23 avril 2021

La vidéo qui suit est un clip musical présentant la suite du débat (ouvert lors d'une précédente vidéo) entre deux des économistes les plus influents de l'histoire : Keynes et Hayek. Alors que la première vidéo présentait les visions des deux économistes, celle-ci discute des meilleures solutions pour sortir de la crise globale actuelle.

Pour aller plus loin

Sylvain Fontan, « Friedrich HAYEK ou le probable impossible libéralisme », analyse publiée sur «leconomiste.eu» le 15/01/2014.

Sylvain Fontan, « J.M.Keynes contre F.A.Hayek : le plus grand combat intellectuel économique », analyse publiée sur «leconomiste.eu» le 27/02/2014.

Citation

Sylvain Fontan, «J.M.Keynes contre F.A.Hayek : le plus grand combat intellectuel économique (Round 2)», analyse publiée sur «leconomiste.eu» le 05/03/2014.