"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"L'humanité n'est pas sortie de l'âge de pierre parce qu'il n'y avait plus de pierres" - Ahmed Zaki YAMANI

"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL

"Si la méchanceté des hommes est un argument contre la liberté, elle en est un plus fort encore contre la puissance. Car le despotisme n'est autre chose que la liberté d'un seul ou de quelques-uns contre tous" - Benjamin CONSTANT

"La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI

"Dans une crise, la seule chose prévisible, c’est l’incertitude qui suit " - Isabelle LUSCHEVICI

"L'étonnante tâche des sciences économiques est de démontrer aux hommes combien en réalité ils en savent peu sur ce qu'ils s'imaginent pouvoir modeler" - Friedrich HAYEK

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

09/09/13 La nécessaire réorientation du modèle économique de la Chine

La République Populaire de Chine a été la puissance émergente par excellence de la dernière décennie. Toutefois, la dynamique de ce pays au cours de la nouvelle décennie qui débute semble indiquer un certain rééquilibrage. Le nouveau pouvoir en place depuis mars 2013, issu du XVIIIème congrès du Parti communiste, va devoir gérer une transition économique et politique de grande ampleur, afin de réorienter son modèle de croissance et stabiliser une situation économique générale qui présente un certain nombre de risques depuis la crise globale de 2008. La Chine a relativement bien passé le début de la crise globale mais ne peut pas se satisfaire de cette situation car les défis auxquels le pays est confronté sont très nombreux. Malgré le fait que la Chine sera probablement la première économie mondiale d'ici 2020, la transformation de son modèle est impératif pour notamment éviter le piège des pays à revenus intermédiaires.

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.

05/09/13 Les dessous de la loi de programmation militaire en France

Dans un contexte où l'Etat français cherche à réaliser des économies, le gouvernement a présenté sa loi de programmation militaire pour la période 2014-2019 qui est la traduction budgétaire des orientations du Livret Blanc de la défense nationale. Malgré un budget officiellement constant, il apparaît que ce dernier est fortement conditionné et qu'il introduit une diminution sensible des effectifs.

Evolution des effectifs militaires en France depuis 2008

Lire la suite >

04/09/13 Une guerre commerciale entre la Chine et l'Union Européenne a été évitée

Après six semaines de négociations, les autorités chinoises et européennes sont parvenues à un accord concernant le différend commercial qui les opposait sur les panneaux photovoltaïques. L'accord conclu le 2 Août 2013 apparaît comme l'épilogue d'un long processus qui avait amené l'Union Européenne à prendre des mesures de rétorsions contre la Chine. Toutefois, si une guerre commerciale a été évitée, il apparaît que la Chine sort vainqueur de cet affrontement.

Principaux fabricants de panneaux solaires dans le monde

Lire la suite >

03/09/13 Reprise en France : entre déclarations politiques et réalités économiques

Lors de son allocution télévisée du 14 Juillet dernier, le Président de la République française a déclaré que "la reprise est là". Depuis, plusieurs déclarations contradictoires provenant du gouvernement sont venues tempérer ces propos. Si les faits viennent pour partie corroborer cette annonce, il convient néanmoins de distinguer ce qui tient de la sémantique et de la méthode Coué avec la réalité des faits et des indicateurs.

Evolution trimestrielle du PIB en France

Lire la suite >

02/09/13 Jean-Pascal BENASSY : Théorie du déséquilibre

Né en 1948, Jean-Pascal BENASSY est un économiste français de tradition keynésienne. Il est un ancien élève de l'ENS (Ecole Nationale Supérieure). Il obtient une thèse d'économie à l'université californienne de Berkeley (Etats-Unis) sous la direction de Gérard Debreu (prix Nobel d'économie 1983 et lui-même élève de Maurice Allais, prix Nobel d'économie en 1988). Ces travaux portent notamment sur l'équilibre général et les fondements microéconomiques de la macroéconomie. Son ouvrage de référence a été publié en 1984 sous le titre de "Macroéconomie et théorie du déséquilibre". Sa théorie (Théorie du déséquilibre) est également appelée "Théorie des équilibres avec rationnement" ou "Théorie des déséquilibres non walrasiens". Ces travaux portent sur l'analyse critique de l'équilibre walrasien (du nom de l'économiste Léon Walras).

BENASSY Jean-Pascal

Lire la suite >