"On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment " - Cardinal de REITZ

"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

"Beaucoup considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu le voit comme le cheval tirant la charrue" - Winston CHURCHILL

"Dans ce monde complexe où l’information n’a jamais été aussi abondante, nous devons développer l’intelligence économique " - Jean ARTHUIS

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"L'offre créée sa propre demande" - Jean-Baptiste SAY

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"Un Economiste peut commettre deux erreurs, la première consiste à ne pas calculer et la seconde à croire en ce qu’il a calculé" - Michal KALECKI

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal" - Nicolas MACHIAVEL

Citation Suivante

Histoire du commerce international

22 mai 2017

Depuis le début du XIXème siècle, les échanges internationaux, d'abord de marchandises, puis également de services, ont considérablement évolué. En effet, ne concernant à l'origine essentiellement qu'un petit nombre de grandes puissances européennes, le commerce international s'est progressivement développé pour bénéficier actuellement à la quasi-totalité des pays du monde. Après des phases d'accélération ou de contraction, le commerce international contemporain bouscule les positions antérieures.

Description

Le bulletin économique présente de façon chronologique l'évolution du commerce international et de ses caractéristiques depuis le début du XIXème siècle jusqu'à nos jours, soulignant ainsi des changements fondamentaux dans la structure, la nature et les acteurs des échanges commerciaux.

Contacter L'Economiste pour vous abonner