"Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation" - Thomas JEFFERSON

"L'offre créée sa propre demande" - Jean-Baptiste SAY

"Un peu d’internationalisation éloigne de la patrie, beaucoup y ramène" - Jean JAURÈS

"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

"Le plein-emploi ou même une situation voisine du plein-emploi est rare autant qu’éphémère" - John Maynard KEYNES

"On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple" - Victor HUGO

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"Qui parle sème ; qui écoute récolte " - PYTHAGORE

"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

"L’économie se venge toujours" - Raymond BARRE

Citation Suivante

Explications, objectifs et implications liés aux nouvelles réglementations bancaires issues de la crise globale

21 juillet 2014

Sans rentrer dans le détail des causes et des mécanismes ayant entraîné la crise globale actuelle, il convient de constater que cette dernière relève initialement d'une crise financière. Depuis, il apparaît que l'industrie bancaire a connu des évolutions sensibles afin de limiter le risque d'une nouvelle crise systémique. Si les mesures mises en place semblent justifiées, leurs implications pratiques peuvent en réalité obérer le potentiel de sortie de crise.

Réglementation bancaire

Bulletin économique hebdomadaire uniquement accessible sur abonnement.

Consultez l'ensemble des bulletins disponibles en cliquant ici.

Consultez les services proposés par L'Economiste en cliquant ici.

Contactez L'Economiste afin de vous abonner en cliquant ici.