"Qui parle sème ; qui écoute récolte " - PYTHAGORE

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"Une idée fausse mais claire et précise aura toujours plus de puissance dans le monde qu'une idée vraie mais complexe" - Alexis De TOCQUEVILLE

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" - Milton FRIEDMAN

"Un peuple est pacifique aussi longtemps qu'il se croit assez riche et redouté pour installer sournoisement sa dictature économique" - Georges BERNANOS

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

Citation Suivante

Comment truquer un vote à la majorité ?

8 septembre 2017

Dans cette vidéo, on explique que le vote peut conduire à des résultats qui ne correspondent pas aux préférences des électeurs. Le suffrage majoritaire à deux tours, par exemple, peut conduire à l'élection d'un dirigeant politique qui ne serait pas celui choisi dans un système proportionnel. C'est ce qu'on appelle le paradoxe de Condorcet : le système de scrutin majoritaire ne reflète pas les préférences des électeurs. Ce paradoxe de Condorcet est central dans la théorie des choix publics qui sera développée au XXème siècle, et a joué un rôle déterminant pour le théorème d'impossibilité de Kenneth Arrow, qui démontrait l'impossibilité pour la démocratie de représenter et d'agréger correctement les préférences sociales réelles des électeurs.