"On ne peut devenir entrepreneur qu’en devenant auparavant débiteur. S’endetter appartient à l’essence de l’entreprise et n’a rien d’anormal" - Joseph SCHUMPETER

"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"L’inflation est comme l’alcoolisme. Lorsqu’un homme se livre à une beuverie, le soir même cela lui fait du bien. Ce n’est que le lendemain qu’il se sent mal" - Milton FRIEDMAN

"La puissance productrice d’un pays peut s’accroître d’une façon plus que proportionnelle à l’augmentation du chiffre de sa population" - Alfred MARSHALL

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"L'inflation est une taxation sans législation" - Milton FRIEDMAN

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Notre économie change jour après jour et, en ce sens, elle est toujours nouvelle" - Alan GREENSPAN

Citation Suivante

Définition de : THEOREME d'EQUIVALENCE

Théorème selon lequel le financement du déficit budgétaire par l'emprunt ne débouche pas sur une augmentation e la richesse nationale parce que l'emprunt d'aujourd'hui est en fait l'impôt de demain. Dans ce cadre, financer le déficit budgétaire par l'impôt ou par l'emprunt est équivalent.