"Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées." - Winston CHURCHILL

"Qui parle sème ; qui écoute récolte " - PYTHAGORE

"La guerre n'est que la simple continuation de la politique par d'autres moyens" - Carl VON CLAUSEWITZ

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"La vérité n’est pas l’exactitude " - Octave MIRABEAU

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"On attire l'ennemi par la perspective d'un avantage ; on l'écarte par la crainte d'un dommage. " - SUN TZU

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"C'est uniquement parce que nous sommes libres dans le choix de nos moyens que nous sommes aussi libres dans le choix de nos fins. La liberté économique est par conséquent une condition indispensable de toute autre liberté" - Friedrich HAYEK

"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

Citation Suivante

Télécharger directement et gratuitement le bulletin "LE SYSTÈME ÉCONOMIQUE CAPITALISTE" :

Télécharger directement et gratuitement le bulletin "ANALYSE RISQUE-PAYS DE LA FRANCE (2004-2014)" :

Télécharger directement et gratuitement le bulletin "LA CRISE GLOBALE (2007 - ?)" :

  Contactez l'Economiste

 


Page 1 sur 16

Publications hebdomadaires

Politique monétaire et crise globale

26 septembre 2016

Dans le sillage de la crise hypothécaire des subprimes survenue aux Etats-Unis, et de la crise financière de 2008-2009 ayant suivi, la plupart des grandes banques centrales ont développé des politiques monétaires très accommodantes, et ce afin de faire face au nouvel environnement économique et financier issu de cette situation. Les politiques monétaires traditionnelles ayant rapidement atteint leurs limites, des mesures monétaires non conventionnelles sont venues compléter la stratégie des banquiers centraux. Initialement destinées à être exceptionnelles et transitoires, ces politiques monétaires non conventionnelles tendent cependant à devenir la norme et s'inscrivent progressivement comme une donnée dont les banques centrales n'arrivent pas à s'extraire. En outre, si cet activisme monétaire a indubitablement été un élément clef permettant au monde de ne pas sombrer dans la dépression économique à court terme, les effets engendrés à moyen et plus long terme sont moins probants et davantage préoccupants.

Description

Le bulletin économique (1) présente la stratégie initiale de gestion de la crise globale par les grandes économies avancées, puis (2) montre l'évolution de la nature et des objectifs de la politique monétaire depuis les années 1990, avant de (3) présenter les politiques monétaires non conventionnelles mises en œuvre depuis le déclenchement de la crise globale, (4) d'analyser leurs objectifs de premier et de second rang selon les pays, (5) de montrer la permanence des politiques monétaires accommodantes et de (6) souligner leurs effets pervers ainsi que (7) les risques économiques sous-jacents ; pour enfin (8) tirer des conclusions.

La politique monétaire

19 septembre 2016

La politique monétaire cherche à agir sur l'activité économique par l'intermédiaire de la monnaie et du taux d'intérêt. Idéalement, elle doit procurer à l'économie la quantité de monnaie nécessaire pour favoriser la croissance économique et l'emploi, tout en préservant la stabilité de la valeur de la monnaie au niveau interne (les prix) comme au niveau externe (taux de change).

Description

Le bulletin économique (1) définit la politique monétaire et (2) identifie les autorités monétaires en charge de son application. Ensuite, (3) il souligne les différents objectifs de la politique monétaire, (4) ainsi que ses principaux instruments, avant finalement (5) d'expliquer les enjeux du pilotage de la politique monétaire, (6) tout en soulignant ses principales limites.

La politique budgétaire

12 septembre 2016

La politique budgétaire recouvre l'ensemble des mesures prises par un gouvernement pour utiliser le budget de l'Etat (recettes, dépenses et endettement) comme un outil permettant d'influer sur la conjoncture économique d'un pays. En cela, la politique budgétaire forme, avec la politique monétaire, la pierre angulaire de la politique économique d'un pays à un horizon temporel de court et moyen terme. Une telle importance explique en quoi les caractéristiques de cette politique et les choix sous-jacents constituent une source intarissable de débats pratiques et/ou théoriques entre hommes politiques, économistes et citoyens.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) l'architecture du budget de l'Etat entre recettes et dépenses, puis (2) il souligne différents éléments de compréhension liés, avant ensuite de présenter (3) le fonctionnement et les limites de la politique budgétaire, ainsi que (4) les deux grandes conceptions théoriques s'opposant à ce sujet, pour enfin (5) développer cinq concepts économiques clefs liés à la définition d'une politique budgétaire.

Analyse risque-pays du Brésil (2000-2016)

5 septembre 2016

Le début des années 2000 correspond au rattrapage économique du Brésil qui devient en 2011, la sixième puissance économique mondiale : derrière la France et devant le Royaume-Uni. Le pays connaît néanmoins des difficultés à passer d'une phase de décollage économique, à une phase de maturité ; le pays doit même faire face à une dégradation de son environnement économique.

Description

Le bulletin économique présente la dynamique des principaux indicateurs macroéconomiques brésiliens depuis le début 2000, ceci en les articulant les uns aux autres afin de dresser une image des risques pesant sur cette économie nationale.

Conjoncture 2016.T2

20 juin 2016

Après un début d'année 2016 difficile pour l'économie mondiale, notamment marquée par une reconnexion -partielle mais néanmoins brutale- des marchés financiers mondiaux avec les mouvements affectants l'économie réelle, le deuxième trimestre 2016, aura quant à lui, davantage souligné une relative stabilisation de l'environnement économique et financier global. En effet, malgré des inquiétudes persistantes et d'autres grandissantes, les principales craintes ayant négativement impacté le premier trimestre de l'année, se sont partiellement estompées -ou en tout cas éloignées à court terme-, et ce même si des différences géographiques demeurent.

Description

Le bulletin économique pose tout d'abord (1) un diagnostic et un panorama économique global portant sur le deuxième trimestre de l'année 2016, avant ensuite de se focaliser sur (2) les pays émergents, (3) les Etats-Unis, (4) la Chine, et enfin (5) la Zone euro.

Page 1 sur 16

  Contactez l'Economiste