"En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal" - Nicolas MACHIAVEL

"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

"Un Economiste peut commettre deux erreurs, la première consiste à ne pas calculer et la seconde à croire en ce qu’il a calculé" - Michal KALECKI

"On ne peut devenir entrepreneur qu’en devenant auparavant débiteur. S’endetter appartient à l’essence de l’entreprise et n’a rien d’anormal" - Joseph SCHUMPETER

"Le rituel de l’échange est le rituel majeur de la neutralisation de la violence " - Jacques ATTALI

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"La machine a jusqu’ici créé, directement ou indirectement, beaucoup plus d’emplois qu’elle n’en a supprimés" - Alfred SAUVY

"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

Citation Suivante

Stratégie économique de l'Allemagne

13 mars 2017

L'Allemagne bénéficie actuellement de performances économiques très favorables qui font plus que jamais de ce pays la principale puissance économique d'Europe. Hormis des aspects conjoncturels parfois moins favorables, cette situation est surtout la résultante d'une stratégie économique de long terme venue répondre aux défis de la réunification allemande et de la mondialisation, permettant ainsi au pays de bénéficier du fruit des efforts passés.

Description

Le bulletin économique présente dans un premier temps (1) les raisons ayant amené l'Allemagne à opter pour sa stratégie économique actuelle, puis (2) les détails de cette stratégie.

Contacter L'Economiste pour vous abonner