"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

"Tout chômage quelconque a uniquement sa cause dans le fait que des changements dans les conditions de la demande ont lieu sans cesse, et que les résistances de frictions empêchent que l’ajustement des salaires appropriés ne s’effectue instantanément" - Arthur Cecil PIGOU

"Les communistes sont ceux qui ont lu Marx. Les anti-communistes sont ceux qui l'ont compris " - Ronald REAGAN

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" - Henry FORD

"C'est en poussant à bout le mouvement économique que le prolétariat s'affranchira et deviendra l'humanité" - Jean JAURES

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé" - Alan GREENSPAN

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation" - Thomas JEFFERSON

Citation Suivante

Perspectives économiques mondiales 2015

2 février 2015

Après une année 2014 en-deçà des attentes au regard de la dynamique économique mondiale constatée a posteriori, l'année 2015 devrait a priori marquer une accélération modérée de la création de richesses. Toutefois, il convient de noter que les dynamiques à l'œuvre et les inconnues pesant sur l'activité mondiale pourraient modérer ces attentes. Malgré une convergence des rythmes de croissance entre pays émergents et pays développés, les disparités géographiques resteront marquées, avec des zones en croissance et d'autres en stagnation.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord les prévisions globales en matière d'activité économique, puis il effectue une analyse globale des grandes dynamiques sous-jacentes qui seront à l'œuvre en 2015 afin d'en réaliser une synthèse. Ensuite, les grandes inconnues structurelles seront analysées, pour enfin souligner les tensions liées à la notion de stagnation séculaire.

Contacter L'Economiste pour vous abonner