"Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise " - Jean MONNET

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"Dans ce monde complexe où l’information n’a jamais été aussi abondante, nous devons développer l’intelligence économique " - Jean ARTHUIS

"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts " - Georges CLEMENCEAU

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

Citation Suivante

Modalités du financement du développement

28 novembre 2016

Faute de disposer de capitaux suffisants en interne pour assurer les investissements nécessaires à leur développement, les pays émergents (ancien Tiers-monde) font souvent appel à l'étranger dans leur recherche. L'idée étant qu'au-delà de la possibilité d'emprunter et en cas d'absence d'Investissements Directs Etrangers (IDE) suffisants, le transfert de richesses depuis les pays "riches" vers les pays "pauvres" est une manière d'assurer le développement de ces derniers.

Description

Le bulletin économique développe différents moyens de financement des pays en développement autrement que par la dette ou les Investissements Directs Etrangers (IDE), notamment via (1) l'aide publique au développement, (2) le transfert de fonds des migrants, ou encore (3) la microfinance.

Contacter L'Economiste pour vous abonner

  Contactez l'Economiste