"Il [cf. l'économiste] doit étudier le présent à la lumière du passé afin d'éclairer le futur" - John Maynard KEYNES

"Tout chômage quelconque a uniquement sa cause dans le fait que des changements dans les conditions de la demande ont lieu sans cesse, et que les résistances de frictions empêchent que l’ajustement des salaires appropriés ne s’effectue instantanément" - Arthur Cecil PIGOU

"La seule cause de la dépression est la prospérité" - Clément JUGLAR

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"Le rituel de l’échange est le rituel majeur de la neutralisation de la violence " - Jacques ATTALI

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire. Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. " - Henry FORD

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"Si la méchanceté des hommes est un argument contre la liberté, elle en est un plus fort encore contre la puissance. Car le despotisme n'est autre chose que la liberté d'un seul ou de quelques-uns contre tous" - Benjamin CONSTANT

Citation Suivante

Les politiques économiques et la construction européenne

6 février 2017

Les politiques économiques s'élaborent traditionnellement au niveau national. Toutefois, le phénomène de mondialisation marqué par l'interconnexion accrue des économies fait que ces politiques économiques ne peuvent plus s'appréhender sous le seul prisme national. Dans ce cadre, la construction européenne pousse cette logique à son paroxysme avec des compétences politiques demeurant du ressort des Etats membres, mais où la coordination des politiques économiques tend à devenir la norme, notamment depuis la crise des dettes souveraines.

Description

L'analyse présente tout d'abord (1) les mécanismes d'interdépendance et de solidarité au sein de la construction européenne et ses implications, (2) notamment sur la politique monétaire. Le bulletin économique se focalise ensuite sur (3) le principe de subsidiarité et sur (4) les notions de centralisation et de décentralisation des compétences, ainsi que (5) les implications sur les institutions européennes et la traduction pratique sur la politique budgétaire des Etats-membres de l'Union Européenne. Enfin, (6) l'analyse tâchera de donner une image claire de l'imbrication des différentes institutions européennes.

Contacter L'Economiste pour vous abonner