"Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire. Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. " - Henry FORD

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"En période de mobilité économique, la souplesse est une condition vitale du plein emploi" - Alfred SAUVY

"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

"Vous et moi venons par route ou par rail, mais les économistes voyagent en infrastructures " - Margareth THATCHER

"Gold is money. Everything else is credit " - J.P. MORGAN

"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

"On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple" - Victor HUGO

"La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI

Citation Suivante

Le Qatar : stratégie géoéconomique

25 septembre 2017

Après une première étape de son développement économique essentiellement basée sur l'exploitation des hydrocarbures, le Qatar s'oriente résolument vers une nouvelle phase axée sur la diversification afin de pérenniser son développement. Pour ce faire, le pays cherche à drainer les capitaux vers les investissements d'avenir, tout en prenant en compte plusieurs menaces, dont celles liées à sa forte dépendance aux hydrocarbures et à l'instabilité régionale.

Description

(1) Après avoir rappelé un certain nombre d'éléments de contexte, le bulletin économique analyse (2) l'origine du développement économique du Qatar, (3) puis sa stratégie économique de diversification ainsi que (4) les objectifs de cette dernière, avant finalement de développer (5) sa vision géostratégique.

Contacter L'Economiste pour vous abonner