"On attire l'ennemi par la perspective d'un avantage ; on l'écarte par la crainte d'un dommage. " - SUN TZU

"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"Les communistes sont ceux qui ont lu Marx. Les anti-communistes sont ceux qui l'ont compris " - Ronald REAGAN

"A long terme nous serons tous morts" - John Maynard KEYNES

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"L'argent public n'existe pas, il n'y a que l'argent des contribuables" - Margaret THATCHER

Citation Suivante

La nécessaire réorientation du modèle économique chinois

9 septembre 2013

La République Populaire de Chine a été la puissance émergente par excellence de la dernière décennie. Toutefois, la dynamique de ce pays au cours de la nouvelle décennie qui débute semble indiquer un certain rééquilibrage. Le nouveau pouvoir en place depuis mars 2013, issu du XVIIIème congrès du Parti communiste, va devoir gérer une transition économique et politique de grande ampleur, afin de réorienter son modèle de croissance et stabiliser une situation économique générale qui présente un certain nombre de risques depuis la crise globale de 2008.

La Chine a relativement bien passé le début de la crise globale mais ne peut pas se satisfaire de cette situation car les défis auxquels le pays est confronté sont très nombreux. Malgré le fait que la Chine sera probablement la première économie mondiale d'ici 2020, la transformation de son modèle est impératif pour notamment éviter le piège des pays à revenus intermédiaires.

Description

Le bulletin est formé de deux parties : Dynamique et Analyse.

La partie "Dynamique" souligne l'évolution conjoncturelle de la Chine depuis 2003 grâce à une analyse graphique originale soulignant les forces et les faiblesses du pays, ainsi qu'une certaine résistance à la crise globale malgré un ralentissement certain depuis quelques années, traduisant ainsi un certain nombre de risques globaux.

La partie "Analyse" présente les mécanismes qui ont permis à la Chine de relativement bien traverser les premières années de la crise globale. Elle soulignera également les raisons pour lesquelles un nouveau choc externe serait difficilement supportable mettant ainsi en avant la nécessité de réformes et d'un changement de modèle économique qui se fera au travers d'une transition risquée. Néanmoins, les autorités chinoises semblent conscientes de la nécessité de s'orienter vers un processus susceptible d'éviter les pièges dans lesquels bon nombre de pays sont tombés dans le passé.

Contacter L'Economiste pour vous abonner