"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"L'économie c'est la science du sordide, non de la pureté " - Alfred SAUVY

"Il y a deux types de problèmes dans la vie : les problèmes politiques sont insolubles et les problèmes économiques sont incompréhensibles" - Alec DOUGLAS-HOME

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé" - Alan GREENSPAN

"Les communistes sont ceux qui ont lu Marx. Les anti-communistes sont ceux qui l'ont compris " - Ronald REAGAN

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"Les profits sont le sang vital du système économique, l’élixir magique sur lequel repose tout progrès. Mais le sang d’une personne peut être le cancer pour une autre " - Paul SAMUELSON

"Une société qui ne reconnaît pas que chaque individu à des valeurs qui lui sont propres qu'il est autorisé à suivre, ne peut pas avoir de respect pour la dignité de l'individu et ne peut réellement connaître la liberté" - Friedrich HAYEK

"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

Citation Suivante

La France : économie libérale ou socialisée ?

12 décembre 2016

Largement décrié par les hommes politiques de tout bord et par les médias -pour ne citer qu'eux-, le libéralisme supposé de l'économie française constitue un bouc-émissaire parfait pour expliquer les problèmes auxquels le pays fait face ; et ce, sans même souvent savoir ce que cette notion recouvre en réalité. Or, force est de constater que les chiffres viennent factuellement infirmer cette idée. En effet, l'économie française n'a jamais été aussi socialisée qu'actuellement.

Description

Le bulletin économique (1) présente tout d'abord la notion de libéralisme au travers de ces aspects historiques, philosophiques, analytiques et pratiques pour essayer d'en proposer une définition, puis il tente de démontrer en quoi l'économie française n'est pas libérale au travers d'exemples (2) qualitatifs et (3) quantitatifs.

Contacter L'Economiste pour vous abonner