"On ne peut devenir entrepreneur qu’en devenant auparavant débiteur. S’endetter appartient à l’essence de l’entreprise et n’a rien d’anormal" - Joseph SCHUMPETER

"Pour être valable toute théorie, quelle qu'elle soit, doit être confirmée, tant dans ses hypothèses que dans ses conséquences, par les données de l'observation" - Maurice ALLAIS

"Il ne peut y avoir de crise la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein " - Henry KISSINGER

"Il y a deux types de problèmes dans la vie : les problèmes politiques sont insolubles et les problèmes économiques sont incompréhensibles" - Alec DOUGLAS-HOME

"La communication d’entreprise est une rare petite période heureuse entre deux communications de crise " - Thierry ORSONI

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"On n’est jamais mieux gouverné que lorsqu’il n’y a pas de gouvernement" - Jean-Baptiste SAY

"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

Citation Suivante

La formation du patrimoine

18 avril 2016

En substance, le patrimoine correspond à la richesse d'une personne. En tant que telle, cette notion joue un rôle important dans le comportement économique de consommation et d'accumulation ; et par extension, dans l'analyse qu'il est possible de porter sur une économie.

Description

Tout d'abord, le bulletin économique (1) la notion de patrimoine, pour ensuite (2) souligner les problèmes liées à sa mesure, (3) déterminer une classification par nature des différents actifs formant le stock de patrimoine, puis (4) présenter l'influence des facteurs démographiques, (5) avant de relativiser l'importance de ces facteurs théoriques au regard d'une approche empirique, pour finalement (6) s'intéresser aux considérations pratiques et (7) à la complexité des comportement patrimoniaux.

Contacter L'Economiste pour vous abonner