"Dans une crise, la seule chose prévisible, c’est l’incertitude qui suit " - Isabelle LUSCHEVICI

"La puissance productrice d’un pays peut s’accroître d’une façon plus que proportionnelle à l’augmentation du chiffre de sa population" - Alfred MARSHALL

"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

"Beaucoup considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu le voit comme le cheval tirant la charrue" - Winston CHURCHILL

"Les crises de demain sont souvent le refus des questions d’aujourd’hui " - Patrick LAGADEC

"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"L'impôt tue l'impôt" - Arthur LAFFER

"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

Citation Suivante

Insécurité alimentaire et évolution des prix internationaux des produits alimentaires

23 janvier 2017

Les années 2000 ont été marquées par une hausse continue du prix des produits agricoles, qui s'est transformée en flambée des prix en 2007-2008 et s'est traduite par des pénuries et des émeutes dans plusieurs dizaines de pays. Si l'éclatement de la crise globale a permis de mettre un terme à cette flambée des prix, les raisons structurelles demeurent et des mesures profondes sont à envisager pour faire face à l'insécurité alimentaire et aux coûts économiques induits.

Description

Le bulletin économique met tout d'abord en avant (1) le lien entre pauvreté et insécurité alimentaire, puis (2) il analyse l'évolution des prix des denrées alimentaires depuis 50 ans pour comprendre et expliquer la dynamique récente des prix et ainsi (3) souligner les origines de court, de moyen et de long terme. Ensuite, (3) l'analyse porte sur les différentes possibilités existantes pour faire face à l'insécurité alimentaire et ainsi (4) limiter le coût économique lié à la sous-alimentation inhérente à cette insécurité.

Contacter L'Economiste pour vous abonner

  Contactez l'Economiste