"Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise " - Jean MONNET

"Beaucoup considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu le voit comme le cheval tirant la charrue" - Winston CHURCHILL

"La seule cause de la dépression est la prospérité" - Clément JUGLAR

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain" - Helmut SCHMIDT

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple" - Victor HUGO

"Les bonnes questions ne se satisfont pas de réponses faciles" - Paul SAMUELSON

"On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment " - Cardinal de REITZ

"La communication d’entreprise est une rare petite période heureuse entre deux communications de crise " - Thierry ORSONI

"Un peu d’internationalisation éloigne de la patrie, beaucoup y ramène" - Jean JAURÈS

Citation Suivante

Insécurité alimentaire et évolution des prix internationaux des produits alimentaires

23 janvier 2017

Les années 2000 ont été marquées par une hausse continue du prix des produits agricoles, qui s'est transformée en flambée des prix en 2007-2008 et s'est traduite par des pénuries et des émeutes dans plusieurs dizaines de pays. Si l'éclatement de la crise globale a permis de mettre un terme à cette flambée des prix, les raisons structurelles demeurent et des mesures profondes sont à envisager pour faire face à l'insécurité alimentaire et aux coûts économiques induits.

Description

Le bulletin économique met tout d'abord en avant (1) le lien entre pauvreté et insécurité alimentaire, puis (2) il analyse l'évolution des prix des denrées alimentaires depuis 50 ans pour comprendre et expliquer la dynamique récente des prix et ainsi (3) souligner les origines de court, de moyen et de long terme. Ensuite, (3) l'analyse porte sur les différentes possibilités existantes pour faire face à l'insécurité alimentaire et ainsi (4) limiter le coût économique lié à la sous-alimentation inhérente à cette insécurité.

Contacter L'Economiste pour vous abonner