"Beaucoup considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu le voit comme le cheval tirant la charrue" - Winston CHURCHILL

"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"L'économie mondiale demeure une notion abstraite aussi longtemps que l'on ne possède pas un compte en banque" - Achille CHAVEE

"La propriété est un droit antérieur à la loi, puisque la loi n'aurait pour objet que de garantir la propriété" - Frédéric BASTIAT

"Le socialisme est une philosophie de l'échec, le crédo de l'ignorance et l'évangile de l'envie " - Winston CHURCHILL

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

Citation Suivante

Evolution macroéconomique de la Chine (2004-2014)

22 décembre 2014

L'émergence de la Chine en tant que puissance économique de premier rang constitue un des évènements majeurs du début du XXIème siècle. Depuis 2004, et malgré des performances récentes moins favorables, le pays évolue globalement dans un contexte de forte croissance combinée à des excédents extérieurs importants, une situation de plein-emploi et enfin une inflation globalement maîtrisée. Malgré les faiblesses auxquelles la Chine doit faire face, cette situation souligne l'efficacité du pilotage économique au cours des dix dernières années.

Description

Le bulletin présente l'évolution des grandes variables macroéconomiques de la Chine depuis 2014 afin de dresser une analyse dynamique de la situation globale du pays. 

Contacter L'Economiste pour vous abonner