"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

"Le changement du monde n’est pas seulement création, progrès, il est d’abord et toujours décomposition, crise " - Alain TOURAINE

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN

"Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème" - John Bowden CONNALLY

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"L’économie est fille de la sagesse et d’une raison éclairée : elle sait se refuser le superflu, pour se ménager le nécessaire " - Jean-Baptiste SAY

"Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation" - Thomas JEFFERSON

"Beaucoup considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu le voit comme le cheval tirant la charrue" - Winston CHURCHILL

"La machine a jusqu’ici créé, directement ou indirectement, beaucoup plus d’emplois qu’elle n’en a supprimés" - Alfred SAUVY

Citation Suivante

Evolution de l'épargne et du patrimoine des français

25 avril 2016

Malgré des biais statistiques inhérents, entre autres, aux comportements d'épargne des ménages français, l'observation de l'évolution de leur épargne et de leur patrimoine, notamment depuis le début des années 1990, renseigne quant aux spécificités de l'économie française.

Description

Le bulletin économique souligne tout d'abord (1) les biais statistiques dont il convient d'être conscient avant d'analyser (2) l'évolution de l'épargne des français depuis les années 1950, puis (3) les spécificités et les impacts du comportement d'épargne des ménages français, et enfin (4) l'évolution du patrimoine des français depuis le début des années 1990.

Contacter L'Economiste pour vous abonner