"Bien entendu, tout pays est sous-développé en ce sens que, n’étant pas encore parvenu à épuiser ses possibilités virtuelles, il est capable de continuer à avancer dans la voie du progrès technique" - Paul SAMUELSON

"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal" - Nicolas MACHIAVEL

"Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions" - Ronald REAGAN

"On appelle progrès technique une capacité d’action de plus en plus efficace que l’homme acquiert par l’effort intellectuel sur les éléments matériels" - Jean FOURASTIE

"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"La vérité n’est pas l’exactitude " - Octave MIRABEAU

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

Citation Suivante

Enjeux de l'économie numérique

30 octobre 2017

En substance, l'économie numérique renvoie aux activités en ligne, c'est-à-dire en lien avec internet. Par extension, cela réfère également à l'exploitation des données issues et circulantes à travers le monde via le développement des réseaux et leur interconnexion. Dès lors, la capacité à drainer, à valoriser et à utiliser ces flux d'information devient un élément constitutif de la puissance de grands acteurs internationaux et un phénomène appelé à s'accroître.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) les liens, parfois contradictoires, entre l'économie numérique et la démocratie, puis (2) s'intéresse aux relations entre les données personnelles et l'économie, avant de (3) se focaliser sur les données personnelles et la surveillance, et enfin (4) élargir la réflexion sur la notion de puissance au sein des enjeux géoéconomiques.

Contacter L'Economiste pour vous abonner