"Qui parle sème ; qui écoute récolte " - PYTHAGORE

"Le bon stratège contraint l'ennemi et ne se laisse pas contraindre" - Sun TZU

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"L'inflation est une taxation sans législation" - Milton FRIEDMAN

"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

"Un Economiste peut commettre deux erreurs, la première consiste à ne pas calculer et la seconde à croire en ce qu’il a calculé" - Michal KALECKI

"On n’est jamais mieux gouverné que lorsqu’il n’y a pas de gouvernement" - Jean-Baptiste SAY

"Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris" - Jean-Baptiste COLBERT

"L'économie mondiale demeure une notion abstraite aussi longtemps que l'on ne possède pas un compte en banque" - Achille CHAVEE

"C'est uniquement parce que nous sommes libres dans le choix de nos moyens que nous sommes aussi libres dans le choix de nos fins. La liberté économique est par conséquent une condition indispensable de toute autre liberté" - Friedrich HAYEK

Citation Suivante

Emergence économique et défis sociaux du Chili

12 août 2013

Les performances économiques du Chili traduisent une situation très favorable. Le pays bénéficie de nombreux atouts (1er producteur mondial de cuivre, nombreux accords de libre-échange, pilotage monétaire efficace, endettement très faible), le tout dans un contexte politique stable. Le pays reste néanmoins très sensible aux fluctuations internationales liées aux cours des matières premières (minérales et alimentaires pour les exportations, énergétiques pour les importations), qui ont fortement affecté le pays au plus fort de la crise globale.

Depuis plus de 20 ans et la fin de la dictature du Général Pinochet en 1990, le Chili a connu une forte croissance économique (+8% par an en moyenne) basée sur le libéralisme économique. La population a profité de cette période pour améliorer sensiblement son niveau de vie (recul de la pauvreté et émergence d'une large classe moyenne). Toutefois, la population demeure méfiante vis-à-vis du pouvoir politique et relativement pessimiste. De nombreux mouvements sociaux sont d'ailleurs venus ponctuer les dernières années, traduisant ainsi cette défiance accrue.

Description

Le bulletin est formé de deux parties : Dynamique et Analyse.

La partie "Dynamique" souligne l'évolution conjoncturelle du Chili depuis 10 ans grâce à une analyse graphique originale soulignant les forces et les faiblesses du pays, ainsi que sa résilience à la crise globale et la qualité de son pilotage économique.

La partie "Analyse" présente les mécanismes qui ont amené le Chili dans la situation actuelle, à savoir : une transition politique d'une dictature militaire à une démocratie, un développement économique constant basé sur le libéralisme économique, des tensions sociales liées notamment à des inégalités qui ont cessé de diminuer et à un phénomène traduisant un problème d'harmonisation des sphères économiques et sociales.

Contacter L'Economiste pour vous abonner